Dieu : Questions générales

SOMMAIRE (Série 1a) :

Série 1 : Autres sujets en rapport avec Dieu
Série 1c : Sujets sur le Saint Esprit les dons du Saint Esprit
Série 1d : Sujets sur le Culte, Adoration, sujets de culte Musique - chants - cantiques
Série 1b : Sujets en rapport avec Jésus Christ, ses souffrances, Marie

Retour au récapitulé général des sujets du site



Pour lire avec profit les explications et livres ci-après, il est recommandé de le faire avec prière et en suivant le texte de l'Écriture Sainte.
Les significations d'initiales désignant des auteurs ou des périodiques sont en page d'abréviations. Fournisseurs d'ouvrages : voir Éditeurs en page Autres liens.


DIEU

Marc 12:28-30 : « Quel est le premier de tous les commandements ? Et Jésus lui répondit : Le premier de tous les commandements est : « Écoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est un seul Seigneur ; et tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, et de toute ton âme, et de toute ta pensée, et de toute ta force ». C'est là le premier commandement »

Y a-t-il un Dieu ? Est-ce un mythe ou une réalité ? [Espic ; 29 Ko] - Dieu existe-t-il ? [6 Ko]
Athéisme : Psaume 14:1 & 53:1 & Romains 1:20 — À l'occasion des attentats de Paris (13.11.2015), et malgré le hashtag "prayforParis", nous sommes frappés du nombre d'articles ou d'interventions laïques, antireligieux, antichrétiens, athées. Mais ce qui est le plus saisissant est la multiplication de chants à inclinaison satanique, spécialement chez ceux qui chantent en public. L'espérance proposée ne dépasse pas l'hédonisme matérialiste selon És. 22v13 et 1 Cor. 15v32, et même directement la jouissance du péché. L'aveuglement et l'endurcissement sont partout ; l'idée d'en rester à un athéisme simple, neutre et tolérant est une illusion. On court de toute part à l'apostasie de l'antichrist, et donc vers les jugements de Dieu. L'apocalypse n'est plus une perspective lointaine. — Puissent les chrétiens remonter le courant et ne pas se laisser contaminer ou entrainer, mais témoigner hardiment pour Christ (2 Tim. 1v8; 4v2).
Il y a un Dieu - La question de l'existence de Dieu - L'homme à affaire à Dieu [AL ; 23 Ko]
Dieu le Créateur [AL ; 27 Ko] - Comment elle a été faite, son importance, son avenir, rôle du Seigneur Jésus (1 Cor. 8:6; Col. 1:16; Héb. 1:2; Jean 1:3) Sur création et évolution, voir page sur la Bible

Dieu dans son essence et ses attributs [JND ; 68 Ko]
Dieu est lumière et amour, mais des chrétiens, il est seulement dit qu'ils sont lumière, non pas qu'ils sont amour, deux fragments de lettres [JND ; 64 Ko]

Voir Dieu

Peut-on voir Dieu ? Que peut-on ou pourra-t-on voir de Lui ? Qu'est-ce que l'image de Dieu ?
Voir rubriques Révélation de Dieu, Image de Dieu, articles sur l'Ange de l'Éternel dans la rubrique Anges
Lettre de JN Darby répondant à une question sur ces sujets [JND ; 18 Ko]
Pourquoi la loi interdit les représentations de Dieu : aucune n'est valable en dehors de Jésus le Fils de Dieu [HLH ; 276 Ko]
Certains versets déclarent Dieu invisible (Exode 33:20; Jean 1:18; 1 Jean 4:12; Col. 1:15; Héb. 11:27; 1 Tim. 6:16-17). D'autres parlent de Dieu comme ayant été vu : Exode 24:10,11; 33:23; 1 Rois 22:19 = 2 Chr. 18:18 = És. 6:1,5; Job 19:26; Amos 9:1. Voir Dieu par derrière (Exode 33:21-23), c'est Le voir dans Ses voies, dans Sa manière d'agir et comprendre ce qu'Il est à partir de cela. C'était le privilège de Moïse, tandis que les Israélites ne voyaients que ses actes (Ps. 103:7), ils en voyaient beaucoup moins. Ce qui peut se voir de Dieu, ne peut se voir qu'en Christ : Jean 1:18 en sorte que les visions de Dieu dans l'Ancien Testament sont à considérer comme des manifestations de Christ avant le temps = avant Son incarnation.

Les déploiements de l'amour divin [AG ; 30 Ko] : un modèle pour nous
Le Dieu de paix, et son oeuvre pour nous, par nous, en nous : Héb. 13:20, 21 [AG ; 46 Ko]
AMOUR et Jalousie de Dieu voir quelques références ci-dessous Rubrique « Amour » à la page « vie pratique »
Les sentiments du Père vis-à-vis des souffrances du Fils [Briem Chr ; 13 Ko]
Lumière et amour - Dieu et le croyant. Notes d'une méditation [Remmers A. ; 56 Ko]

Le Saint d'Israël d'après Ésaïe [Remmers ; 31 Ko].

Trinité

Dieu est un, mais Il s'est manifesté en trois personnes : c'est ce qu'on appelle la Trinité [GA ; 7 Ko], mot qui n'est pas dans la Bible, mais la vérité qu'il exprime y est clairement. Dans le Nouveau Testament Dieu se manifeste beaucoup plus clairement et ouvertement : c'est le but de l'Incarnation, Dieu se manifestant dans un homme. Un verset exprime spécialement la Trinité : Col. 2:9 « EN LUI [Christ selon le v.8] habite TOUTE la PLÉNITUDE de la DÉITÉ corporellement » .
La Trinité [AL ; 28 Ko] — Article ancien, mais important, car ce sujet est régulièrement l'objet de nouvelles contestations. La divinité du Père, du Fils et du Saint Esprit d'une part, et d'autre part l'unicité du seul Dieu (pas de polythéisme) avec pourtant trois personnes divines distinctes, voilà ce que la Bible enseigne clairement, et qu'il importe de maintenir.
La Trinité en bref : Il y a un seul Dieu (1 Tim. 2:5), mais trois personnes distinctes Dieu le Père habite la lumière inaccessible et ne peut pas être vu (1 Tim. 6:16; Jean 1:18) ; nous irons dans la maison du Père (Jean 14:1-3) Ce qui se peut voir de Dieu ne peut se voir que dans la personne de Jésus Christ, le Fils (Fils de toute éternité), qui est (et restera toujours) à la fois homme et Dieu (Jean 1:1-3; Romains 9:5; Col.1:19; 2:9; 1 Jean 5:20). Il est spécialement désigné comme le Créateur (Col. 1:16 et Héb. 1:2 et Jean 1:3). Après avoir été sur la terre, Il est maintenant un Homme glorifié dans le ciel. Le Saint Esprit n'est pas une simple influence ou force spirituelle. C'est une personne qui rappelle ce que le Seigneur a fait (Jean 14:36), qui rend témoignage du Seigneur et Le glorifie (Jean 15:26; 16:14), qui agit et opère dans les croyants (Actes 2) et dans l'assemblée (1 Cor. 12:7-11).
Le Saint Esprit est une personne divine. [GS ; 26 Ko] — Cet article rassemble un grand nombre de versets bibliques. Il montre que le Saint Esprit est une personne divine, comme le Père et le Fils, et non pas une simple influence. L'article étaie aussi la vérité de la Trinité. Il est aussi utile pour ceux qui sont habitués aux langues africaines (bantou) où le terme « une personne » n'existe pas et où on traduit habituellement ce mot par « un homme » (muntu).

Erreurs :
Attention, certaines sectes (Unitariens) nient l'existence de trois personnes et ramènent la divinité à une personne ayant trois rôles différents selon les époques et les circonstances. On appelle cela le modalisme Sabellien (voir réfutation). D'autres ramènent Jésus-Christ à un dieu, une première créature, et l'Esprit à une influence, une force vive. On appelle cela Arianisme (de Arius). Les témoins de Jéhovah relèvent aussi de cette catégorie. Tout cela n'est pas conforme à l'Écriture Sainte.

La Trinité ne peut être comparé au polythéisme des religions païennes, car il y a une unité complète entre le Père, le Fils et le Saint Esprit, aucune divergence ni de pensée ni d'action ; par contre cette vérité est une source de bénédiction inégalable dans la mesure où le Dieu invisible et inaccessible s'est fait connaître de manière visible en Christ (notamment en amour, en compassion et en délivrance), et que le Saint Esprit opère et habite dans chaque croyant pour donner une communion et une intelligence des choses spirituelles.
Le Nouveau Testament ne contredit pas l'Ancien sur la question du Dieu unique ; il précise seulement la révélation de Dieu.

Dieu est Un selon l'Ancien Testament, mais la pensée de pluriel dans l'expression de Dieu s'y trouve déjà. Par ailleurs, Jésus est homme et Dieu (voir Divinité de Jésus Christ) et l'Esprit Saint, ou Esprit de Dieu, est aussi une personne distincte
Nous (Jean 10:30; 14:23; 17:11, 21, 22) - La Trinité, l'unité du Père et du Fils en rapport avec le croyant [AG ; 22 Ko] - Rejette l'usage de dire « vous » à Dieu au sens du vous de pluralité (à bien distinguer du vous de politesse)
Sur le sujet de la Trinité, voir aussi : la rubrique « Noms de Dieu » quelques observations de W.Kelly [WK ; une rubrique dans 471 Ko ; version zipée : 140 Ko] Études sur la Parole de JND à propos de Colossiens 1:19 (toute la plénitude de la Déité était en Christ - L'Écriture ne sépare pas les personnes divines : Si le Fils a opéré des miracles, Il a chassé les démons par l'Esprit ; le Père qui demeurait en Lui (Christ) a fait les oeuvres, Jean 14:10) Études sur la Parole de JND à propos de 1 Corinthiens 8:6 (explique la portée exacte du passage, qui n'est pas de traiter de la divinité du Seigneur)

Le PÈRE

Le changement de l'Éternel à la révélation du Père, du Fils et du Saint Esprit selon Matthieu 28:20 [WK ; 38 Ko]
Dieu connu comme Père [JAM. ; 37 Ko]. Différents aspects de la relation du vrai croyant avec Dieu comme son Père. Un privilège excellent.

Entretiens entre les Personnes de la Déité, entre le Père et le Fils [C. Bm ; 53 Ko]
Nier la Trinité, c'est nier l'amour du Père pour le Fils (Jean 3:35; 5:20; 10:17; 15:9; 17:24), et nier cet amour éternel (Jean 17:24; le premier amour dont parle la Parole, Genèse 22:2) et réciproquement (Jean 14:31). Voir aussi La Gloire du Père et du Fils - Jean 12; 13:31-32; 17:1-4; les trois « maintenant » : avant la croix, à la croix, depuis la gloire [HR ; 35 Ko]

Position et Relations des enfants de Dieu avec leur Père :
Le privilège de tous les croyants : 1 Jean 2:13c Celui qui révèle le Père : Matt.11:27 ; Jean 1:18 ; Jean 17:26 Devenir enfants de Dieu (être nés de Dieu): Jean 1:12-13 L'adoption (position de fils): Éph.1:5 ; Rom.8:15-16 ; Gal.4:1-7 L'amour du Père : Jean 16:26-27 L'accès auprès du Père : Éph.2:18 La communion avec le Père : 1 Jean 1:3-4 La discipline du Père : Heb.12:4-11 La crainte et l'honneur dus au Père : 1 Pier.1:17 La maison du Père : Jean 14:2-3

Jésus fils de Dieu, quelques mots pour nos lecteurs qui seraient choqués par l'idée que Dieu ait un fils [8 Ko]
À mes amis musulmans [Behnam A. ; 123 Ko] — Pour ceux que certaines vérités du christianisme heurtent ou rendent perplexes : La Bible a-t-elle été changée ? La crucifixion de Christ a-t-elle été réelle ? La mort de Christ était-elle importante ? La Trinité : est-ce du polythéisme ? Pourquoi l'incarnation ? Pourquoi Jésus est-Il appelé Fils de Dieu ?
FAQ : Réponses à dix affirmations des habitués de l'Islam [FAQ. ; 19 Ko]



Tutoyer Dieu ou Vouvoyer Dieu ? On sait que les langues anciennes (hébreu, grec, latin) utilisent le « vous » uniquement pour le pluriel, et non comme forme de politesse ; un esclave tutoyait l'empereur. Les catholiques ont adopté le vouvoiement de Dieu, et les protestants ont suivi les langues originales en gardant le tutoiement des textes bibliques : l'un et l'autre sont acceptables pourvu qu'il y ait le respect convenable ; chaque chrétien doit faire selon sa conscience. Par contre il ne serait pas convenable d'utiliser un vouvoiement [AG ; 22 Ko] si l'on voulait s'adresser au Père et au Fils comme deux personnes distinctes.

Noms de Dieu

Dieu, ses noms, ses attributs, ses titres, ses caractères, et les références bibliques qui s'y rapportent [RR ; 66 Ko]

Comment, au travers des âges, depuis l'Ancien jusqu'au Nouveau Testament, Dieu s'est révélé progressivement [45 Ko] (avec les divers noms, ou titres, de Dieu ou de Jésus, qui en rendent témoignage) ;
Le terme Jéhovah est souvent remplacé, au 20° et 21° siècle, par Yahweh ; il n'y a pas de différence réelle entre ces deux mots qui ne sont que la transcription du tétragramme sacré (mot hébreu de 4 consonnes) YHWH, que les Juifs ne prononcent pas par une interprétation extrême de Exode 20:7 ; l'origine du mot Jéhovah vient de ce que les Juifs associaient les voyelles du mot Adonaï (= Seigneur) aux consonnes du mot YHWH, en sorte qu'en voyant écrit YHWH, cela leur rappelait qu'on pouvait parler du Seigneur (Adonaï) sans pour autant prononcer le nom de Dieu ; la combinaison des voyelles de Adonaï et des consonnes de YHWH a donné Jéhovah ; ce problème n'est pas spécifique à la langue française.
Ne pas faire de confusion entre l'usage sincère que certains font du nom de Jéhovah et l'organisation des témoins de Jéhovah
Dans la version Darby comme dans beaucoup d'autres versions françaises depuis Olivétan en 1537 (dans une révision de la traduction des Psaumes), Yahweh a été traduit par « l'Éternel » ; d'autres version françaises, et beaucoup d'étrangères, traduisent ce mot par « le Seigneur » comme la version des Septante et la Vulgate, mais ce terme a l'inconvénient de la confusion avec le mot seigneur ordinaire. Sur ce sujet voir le point 3.2 de « la révélation progressive de Dieu ».
Les noms sous lesquels Dieu se fait connaître dans Sa Parole [AL ; 16 Ko] Dieu connu comme Père [JAM. ; 37 Ko]. Différents aspects de la relation du vrai croyant avec Dieu comme son Père. Un privilège excellent.

L'Éternel y pourvoira - Jéhovah-Jiré - Gen. 22:14 L'Éternel de paix - Jéhovah Shalom - Juges 6:24 L'Éternel notre justice - Jéhovah Tsidkenu - Jér. 23:6 & 33:16 L'Éternel mon enseigne - Jéhovah Nissi - Exode 17:15 L'Éternel est là - Jéhovah Shammah - Ézéc. 48:35 L'Éternel… L'Éternel…
Le Nom au-dessus de tout nom [E. Dennett ; 240 Ko] - Méditations sur les noms bibliques de Dieu et de Jésus Christ
Même sujet, plus détaillé ; traité comme commentaire de Genèse 2:4 expliquant la différence entre « Éternel-Dieu » et « Dieu » ou « Éternel » ; les autres noms de Dieu et les raisons de leur usage ; réfutation des théories Yahvistes (= Jéhovistes) et Élohistes sur une prétendue multiplicité d'auteurs des écrits de Moïse [WK ; 26 Ko]
Les noms de Dieu [JND ; 321 Ko ; dans « Avons-nous une révélation de la part de Dieu »] - Rapport avec la théorie des sources élohistes et jéhovistes - Les divers noms de Dieu en rapport avec les diverses relations - Dieu comme Père pour les chrétiens - Le Très Haut - Le nom de Jéhovah = l'Éternel - Le nom de Élohim - Les différents noms de Dieu dans le NT + Les différents noms de Dieu dans les écrits de Jean - Noms de Dieu dans les Psaumes - Noms de Dieu dans Job, les Proverbes, l'Ecclésiaste - Noms de Dieu dans la Genèse
Élohim pluriel de Elohah, annonçant à l'avance la Trinité, Genèse 1:1 et 20:13 [WK ; 10 Ko]
Jah par rapport à Jéhovah [JND ; 10 Ko]
Différence entre les noms de Jésus et de Christ, à propos de Actes 8 v. 5 et 35 [WK ; 1 § dans 93 Ko] - Usage du nom de Christ et du nom de Jésus - à propos de Éph. 4 :20-21 [WK ; 1 § dans 420 Ko]
Noms, titres et caractères du Fils de Dieu, tels qu'ils nous sont révélés dans les Écritures [Bible ; 323 Ko ; version zipée : 19 Ko]
Usage respectif des noms « Dieu » et « l'Éternel » dans les premiers chapitres de la Genèse et au déluge [HLH ; 276 Ko]
Dieu des armées [SLE ; 7 Ko]

Allah : Il y a une controverse à propos du nom Allah utilisé par le Coran, certains affirmant que Dieu, le Dieu de la Bible, n'est pas le même Dieu qu'Allah, et qu'on ne peut donc pas utiliser des traductions de la Bible où le terme Allah est utilisé pour Dieu. En ce qui concerne Bibliquest, nous estimons qu'Allah correspond bien au'Dieu suprême et Créateur' que Paul annonçait (Actes 14:15-17). En ce sens, les chrétiens peuvent bien utiliser le mot Allah. Par contre, il est absolument évident que les caractères de Allah qu'on peut trouver dans le Coran ne correspondent pas du tout aux caractères de Dieu révélés dans la Bible.

Cas où le mot Elohim est traduit par « juges » ou « anges »

En mon Nom

Référence Préposition en grec Signification
Recevoir quelqu'un en mon nom (Matthieu 18v5) [epi] = « à cause de, sur la base de » Le motif, la raison, sur quoi on se base pour recevoir
Prier en mon nom (Jean 14v16; 16v23-27)

[en] = « dans la puissance de »

voir aussi 1 Cor. 5v4

La force se trouve dans la valeur de Sa personne et de Son œuvre aux yeux du Père (son nom = personne + œuvre), qui est mise totalement à notre compte. Cela implique de réaliser notre position en Lui et de rechercher Sa gloire.
Être assemblés en mon nom (Matthieu 18v20) [eis] = « vers »
La direction, l’intention, la motivation.
C’est plus que reconnaitre Son autorité ; Son nom (c'est-à-dire Sa personne) est vraiment le centre du rassemblement

Révélation : comment Dieu s'est fait connaître

La connaissance de Dieu dans l'homme et ce qu'il en reste dans diverses religions : « Dieu dans sa nature, son essence et ses attributs », point 10 et point 16 [JND ; 68 Ko]
Dieu s'est révélé [JND ; 68 Ko]
Révélation de Dieu en Christ, révélation de Dieu comme Père [E. Dennett ; 335 Ko ; version zipée 98 Ko]
Révélation de Dieu partielle dans le judaïsme, complète ensuite. À propos de la parabole du morceau de drap neuf sur un vieil habit [Christian Briem ; 80 Ko]
Comment, au travers des âges, depuis l'Ancien jusqu'au Nouveau Testament, Dieu s'est révélé progressivement [45 Ko] (avec les divers noms, ou titres, de Dieu ou de Jésus, qui en rendent témoignage) ;
En Genèse 1, Dieu se fait connaitre en agissant, par des faits, et non par de grands développements sur ce qu'Il est, comme les hommes l'auraient fait.
Existence de Dieu

Sept témoignages de Dieu rendus à l'homme [P. Combe ; 41 Ko] - Les multiples façons dont Dieu se fait connaître
Avons-nous une révélation de la part de Dieu ? [JND ; 321 Ko ; version zipée : 94 Ko] avec plan de Bibliquest. L'auteur réfute des attaques contre la Bible soutenant que les livres de Moïse sont une compilation de plusieurs sources différentes et de plusieurs époques différentes, niant tout ce qui est miraculeux. Outre ces réfutations, l'auteur montre l'inanité des critiques qui ignorent l'unité de dessein et de pensées dans la Bible. On ne peut échapper au choix binaire suivant : ou bien la Bible est inspirée de Dieu, ou bien c'est une imposture totale et le christianisme n'a aucune fondement, mais la Bible est telle qu'une imposture n'est pas croyable :
Besoin d'une révélation de Dieu - Attaques contre la Bible par les savants et le clergé, non par les gens simples - Ce que la Bible affirme d'elle-même - Christ affirme la vérité et l'autorité de la Bible - Les apôtres confirment l'authenticité de l'Ancien Testament - L'Ancien Testament : de grands desseins de Dieu en rapport avec l'homme ou la petite histoire d'un petit peuple ? La loi n'a pas fait l'objet d'un développement graduel - Les noms de Dieu : a) les théories élohiste et jéhoviste, ou yahwiste, b) les divers noms de Dieu au travers de l'Écriture, en rapport des diverses relations de Dieu avec l'homme - Unité de l'Écriture : l'homme responsable et les promesses de Dieu - Unité de dessein et de pensées divines au travers de l'Écriture, au sujet de a) Christ comme Fils de l'homme, ses souffrances et sa gloire ; b) les fêtes d'Israël, c) les sacrifices et les types, d) l'histoire du peuple, e) les Évangiles, f) les Psaumes, g) les enseignements de Pierre, Paul et Jean
Dieu se révélant en Jésus, par l'Esprit, par les Écritures - À propos du Rationalisme [WK ; 79 Ko]

Grandeur du christianisme, Fragment de lettre [JND ; 65 Ko]

La volonté de Dieu : comment la connaître, comment Il la communique

Relations de l'homme avec Dieu : Enfants de Dieu, Famille de Dieu L'argile et le potier [JAM ; 23 Ko] — Petitesse de l'homme, sa responsabilité devant Dieu ; souveraineté de Dieu. Le croyant a un trésor dans un vase de terre afin que l'excellence de la puissance soit de Dieu et non pas de nous.

Paraboles : Dieu/le Seigneur qui parle de façon cachée quand Il est rejeté [Chr. Briem ; 41 Ko]


Image de Dieu, ressemblance de Dieu

Gen. 1:26-27 et 2 et 5:1 et 9:6; Col. 1:15; Phil. 2:6-8; 1 Cor. 11:3 -
JND sur 1 Cor.11
WK sur Gen.1:26-27
WK sur Gen. 5
Image et ressemblance [W.W.Fereday ; 5 Ko]
Genèse 1:27 et 9:6 L'image de Dieu — Lettre de JN Darby répondant à une question sur le sujet [JND ; 18 Ko]

La Grâce de Dieu — Sa Bonté — Sa Miséricorde — Son Repentir

Voir aussi la rubrique : Relations de l'homme avec Dieu

La bonté de Dieu. Révélation de la bonté de Dieu et de Ses autres caractères au travers de l'Ancien et du Nouveau Testament [JAM ; 60 Ko]
C'est un Dieu fidèle [PF ; 1 ch. ds 191 Ko]
Les fruits de la grâce de Dieu dans des générations successives : Les fils de Coré [AG ; 33 Ko]
Une bonté de Dieu (Mephiboseth - la grâce de Dieu) [AG ; 1 article dans 67 Ko]
Les serments de Dieu [AG ; 19 Ko] - Grâce de Dieu et responsabilité de l'homme - La repentance qui suspend le jugement
À l'ombre des ailes du Tout-Puissant [AG ; 14 Ko] - Les 4 passages des Psaumes ayant l'expression « À l'ombre des ailes » de Dieu - La protection que la foi y trouve
Croître dans la grâce - Le livre de Ruth [HS ; 110 Ko]
Tu couronnes l'année de ta bonté [PF ; 22 Ko] - Méditation sur la bonté de Dieu
La grâce de Dieu [Remmers A. ; 93 Ko]. — Le sujet parait simple, mais il est trop souvent mal compris et a donné lieu à des controverses interminables. Comme la grâce s'adresse à des gens qui ne méritent rien, beaucoup n'en veulent pas, car ils ne veulent pas admettre qu'ils sont entièrement pécheurs. D'autres se servent de la grâce pour ignorer la sainteté de Dieu, et justifier toute inconduite, tout laxisme. D'autres ne veulent pas de la certitude du salut par grâce, sous prétexte qu'il faut éviter le laxisme. D'autres ignorent l'enseignement de la grâce dont parle l'apôtre Paul dans son épitre à Tite. Tout cela rend bien nécessaire et écrit sur la grâce.
La miséricorde [PF ; 24 Ko] - Les différents passages du Nouveau Testament la miséricorde
Problème des religions qui invoquent le Dieu miséricordieux sans croire en l'oeuvre de Christ à la croix
La miséricorde, les différents passages sui en traitent [J.Muller ; 74 Ko]
La lumière et les ténèbres. Ce qui s'y opère [P.Combe ; 45 Ko] — Dieu est lumière et sépare la lumière d'avec les ténèbres, et pourtant la grâce opère aux heures de ténèbres

Dieu peut-il se repentir ? [Auteur inconnu : 21 Ko] - Les différents passages de la Bible où, selon les uns, Dieu se repent, et selon d'autres, il ne se repent pas Même sujet à propos de 1 Jean 4:4 [WK ; 100 Ko]

Agapao et phileo : deux mots grecs signifiant aimer. Quelle est la nuance ? Versets concernés. Restauration de Pierre en Jean 21 [Brm.C ; 10 Ko]

Gloire

Voir commentaire de HR sur 2 Corinthiens 3 à 5 [HR ; 247 Ko]
Manifestations de la gloire de Dieu dans le livre d'Ézéchiel [PhL ; 82 Ko] - Commentaire succinct sur tout le livre d'Ézéchiel La gloire de l'Éternel. [Remmers ; 25 Ko]
Sept apparitions ou interventions de la gloire de l'Éternel dans la traversée du désert : Ex. 16:10; 40:34-35; Lév. 9:23; Nomb. 14:10; 16:19, 42; 20:6 (deux en bénédiction devant une oeuvre achevée, et le peuple étant sous le régime de la grâce; cinq en face des murmures et du péché, et le peuple étant sous le régime de la responsabilité)
Quelques repères sur la gloire de Dieu et de notre Seigneur selon l'évangile de Jean et à l'occasion de la croix [5 Ko]
La Gloire du Père et du Fils - Jean 12; 13:31-32; 17:1-4; les trois « maintenant » : avant la croix, à la croix, depuis la gloire ; [HR ; 35 Ko]

Gouvernement de Dieu

pin01c.gif Voir aussi la rubrique Providence de Dieu (ci-dessous) Discipline de Dieu par rapport au croyant – par rapport à Israël : voir page sur Israël Élection

Le gouvernement de Dieu : il prend connaissance de toutes les actions des hommes, il les pèse et les rétribue selon sa justice ; rétribution actuelle et future ; grâce, mais colère au jour du jugement si la bonté de Dieu est méprisée ; le gouvernement et la grâce ; gouvernement et discipline paternelle [JAM ; 266 Ko]
La grâce et le gouvernement de Dieu [CHM ; 30 Ko] : comment ils vont ensemble. Les exemples d'Adam, Noé, Jacob, Moïse, David, Gal. 6:7, Exode 34:6-7
Les Proverbes [JAM ; 27 Ko] - « Dans le monde d'aujourd'hui, où tout est remis en question - et jusqu'aux fondements - nous avons plus que jamais besoin de normes sûres, d'origine divine. Le livre des Proverbes est particulièrement utile pour nous les fournir et pour rétablir ce qui, en nous, est si facilement déformé par l'influence du monde » Sujets particuliers : La rétribution
Attitude vis-à-vis de quelqu'un sous le gouvernement de Dieu : Prov. 24:17-18
Ézéchiel 1 : ce que Dieu nous dit de son gouvernement (voir surtout le dernier paragraphe de la section 2.1)

Le mal tourné en bien : exemples du livre des Actes, Fragment de lettre [JND ; 65 Ko]
Sommaire des principes du gouvernement de Dieu (en rapport avec Exode 34 et les livres des Rois) [JND ; 177 Ko]
Quelques notions sur le gouvernement de Dieu + gouvernement et discipline [SLE ; 9 Ko]
Gouvernement de Dieu : ses motifs, comment Dieu s'en sert [PF ; 21 Ko]

Le gouvernement de Dieu : envers sa maison (1° épître de Pierre) et envers le monde (2° épître de Pierre)
Lier et délier par l'assemblée - Matthieu 16:19 et 18:15-20 (ME 1876) - Autorité de Pierre et de ceux réunis au nom du Seigneur. Gouvernement de Dieu, pardon, discipline de l'assemblée. Pardon absolu et pardon administratif / gouvernemental (ME 1877) [JND ; 74 Ko]

Dieu endurcissant le pharaon : voir articles de PhL, HLH, RB, Bibliquest, ED, HR,

Sommes-nous soumis à la fatalité, à un destin inexorable auquel nous ne pouvons échapper ? (Mekhtoub ?) [Bibliquest ; 8 Ko]
Devant les malheurs et ratés de la vie, il y a d'une part la résignation passive de l'Islam, et d'autre part, le christianisme qui dirige le chrétien vers une acceptation active de ce que Dieu permet dans la vie des siens, afin d'y produire du fruit qui soit à sa gloire [GA ; 8 Ko]
Dieu en toutes choses (Jonas) [ANO ; un ch. dans 215 Ko] - Apprendre à voir la main de Dieu intervenant en toutes circonstances. Il n'y a pas de hasard.
Les voies de Dieu envers les Siens [ANO ; un ch. dans 215 Ko] - Fruits positifs de difficultés apparemment incompréhensibles.

Une manière particulière de Dieu de châtier les hommes à cause de ce qu'ils font, est de les laisser faire, de laisser arriver les conséquences de leurs voies Osée 4:17 (Éphraïm s'est attaché aux idoles : Laisse-le faire) Proverbes 1:31 (ils mangeront du fruit de leur voie et seront rassasiés de leurs propres conseils ; idem Prov. 14:14) Jérémie 6:19 (Je fais venir un mal sur ce peuple, le fruit de leurs pensées) Psaume 81:12 (mon peuple n'a pas écouté ma voix, et Israël n'a pas voulu de moi. Alors je les ai abandonnés à l'obstination de leur coeur : ils ont marché selon leurs conseils) Psaume 106:15 (il leur donna ce qu'ils avaient demandé). Voir aussi 1 Cor. 14:38 et Apoc. 22:11 Mais ce « laisser-faire » de Dieu est à dissocier totalement de la responsabilité que l'homme et les croyants ont vis-à-vis de Dieu. Il ne contredit nullement la condamnation du « laisser faire » chez les croyants selon Apoc. 2:20
À ce qui précède, se rattache le fait que quelquefois Dieu qui se moque : Prov. 1:24-28. Dieu sait tirer le bien du mal, Il sait mener à l'échec les précautions desz hommes, comme à la fin de Matt. 28 où les Juifs ont fait mettre une garde sur le tombeau de notre Seigneur, et ont fait sceller la pierre pour empêcher qu'on vole le corps et fasse courir le bruit d'une résurrection.

Une autre manière d'agir de Dieu, est de faire arriver aux hommes ce qu'ils ont beaucoup cherché à éviter : Ésaïe 66:4 : « Je ferai venir sur eux ce qu'ils craignent ». Dieu agit ainsi quand on ne tient pas compte de Lui. ou de faire arriver ce que les hommes ont assuré que cela n'arrivera pas : veuvage et deuil de Babylone (Es 47:8-9 et Apoc. 18:7-8) ; mort d'Achab, 1 Rois 22

Malgré son gouvernement, il y a miséricorde de Dieu si on se repent et si on se sépare du mal : Deut. 13:17 - 1 Rois 21:29 - 2 Chr. 12:7 et bien d'autres passages, mais avec des limites 2 Rois 24:3-4

Distinguer le gouvernement de Dieu envers un non croyant (Luc 15 fils prodigue) et un croyant : 1 Pierre 4:17

En face de la méchanceté de l'ennemi, distinguer les cas où il faut résister et les cas où il ne faut pas résister, c'est-à-dire se soumettre au gouvernement de Dieu (Jérémie 29; 38:17-18; 40:9-10; 45; Jéhoïakin 2 Rois 24:12 & 25:27-30)

Les leçons du peuple au désert. Nombres 20 à 24 et autres [Argaud Élie ; 110 Ko] — Les tribus de Lévi et Siméon, gouvernement de Dieu, appel, héritage et service
Nombres 20 : Les eaux de Mériba. Fidélité de Dieu et responsabilité du serviteur de L'honorer Même affaire. Gouvernement et grâce de Dieu envers Moïse, voir 'Toutes sortes de prières' [P.Combe ; 163 Ko]

La colère de Dieu : rubrique du Dictionnaire
Dans les temps anciens de l'Ancien Testament, Dieu s'était servi de son peuple Israël pour détruire les Cananéens. Cela était dû uniquement à l'iniquité de ces populations idolâtres (sacrifices d'enfants, prostitution, etc. Deut. 18:9-12), et Dieu avait attendu (400 ans) que leur iniquité soit à son comble pour agir dans ce sens (Gen. 15:16). Dieu dit expressément à Israël de ne pas supposer qu'ils étaient meilleurs que ces populations à cause de cette mission de destruction (Deut. 9:4-5). Aujourd'hui il n'est pas question qu'on veuille ou puisse se prévaloir de ces directions de Dieu. D'ailleurs les abominations de ces nations anciennes sont recommencées par toutes les nations, avec quelques variantes, notamment par l'avortement ; aussi la colère de Dieu pèse sur les hommes d'aujourd'hui (Romains 1:18), même si la patience et la bonté de Dieu font proclamer l'évangile depuis 2000 ans. Le chrétien est appelé à ôter tout mal de sa vie (1 Cor. 5:7 ; 2 Cor. 7:1 ; Col. 3:5 ; 2 Tim. 2:21).

Providence de Dieu - Silence de Dieu

La Providence divine est une expression qui désigne les interventions cachées de Dieu par lesquelles, sans qu'il paraisse, Il oriente néanmoins les événements selon un but qu'Il poursuit. Un des meilleurs exemples de l'action de la Providence divine est décrit tout au long du livre d'Esther : voir études bibliques correspondantes Proverbes 21:1

Croyants qui ont souffert du silence apparent de Dieu, alors que Celui-ci avait des propos à long terme à leur égard, agissant lentement et patiemment : És.64:12 - Job - Ps. 39:12

Sur ce que certains appellent le « silence de Dieu » : voir sujet d'actualité du 26.9.2007 L'absence du nom de Dieu dans le livre d'Esther (le vrai livre d'Esther, celui qui ne contient pas les passages apocryphes qui, eux, introduisent le nom de Dieu) est un cas caractéristique de ce silence apparent de Dieu, mais ce même livre d'Esther montre de façon surabondante les interventions effectives et inattendues de Dieu. voir petit article sur ce même sujet du silence de Dieu et d'Esther [BS ; 4 Ko] Autres cas : Ésaïe 57:11; Le peuple (apostat) est accusé de ne pas avoir pris à coeur de se souvenir de l'Éternel. Celui-ci gardait le silence en signe de désapprobation et d'attente, et le peuple n'y a pas vu un sujet de crainte. On retrouve un silence de Dieu ayant un caractère analogue en Ésaïe 18:4 mais dans ce cas, en attendant, Dieu agit favorablement (bien que temporairement) et providentiellement envers son peuple Autre cas : Dieu refuse de parler et de répondre quand auparavant on a refusé d'écouter et d'obéir : cas de Saül en 1 Sam. 28, spécialement le v. 6, éclairé par 1 Sam. 15:22 et 16:1

Le sujet du silence de Dieu se rattache à celui de Sa patience, mais Il patiente souvent sans rester dans le silence, appelant les hommes et les avertissant


Idolâtrie - Jalousie de Dieu

Idolâtrie et Paganisme : leur nature et leur origine - en rapport avec la vision des chérubins par Ézéchiel. Origine et nature de l'idolâtrie, les démons prenant la place de Dieu dans l'esprit de l'homme : voir à propos de Genèse 11 et 12 [JND ; quelques § dans 297 Ko]

Dieu est souvent appelé un Dieu jaloux dans l'Ancien Testament : cela veut simplement dire qu'il tient tant à l'amour de Son peuple, qu'il n'accepte pas de partager leurs affections avec des idoles Amour de Dieu et sa jalousie [WK ; 1 § dans 420 Ko]
Discours de Paul aux Athéniens (Actes 17) [WK ; 132 Ko]
Le monde moderne est-il débarrassé de l'idolâtrie ou bien est-elle présente plus que jamais ?

Voir autres références à la rubrique « Amour » de la page « vie pratique »

Anges

Les Anges [AL ; 78 Ko] ; Les bons et les mauvais anges, leur origine, leurs caractères et activités ; leurs chefs : Micael et Satan
Les anges ne sont que des instruments de Dieu et on ne les voit pas prendre d'initiative, contrairement au Saint Esprit 1 Cor. 12:11. Un ouvrage bien connu (« Les anges, agents secrets de Dieu ») attire l'intérêt sur la réalité des anges et de leurs interventions : ces interventions sont indubitables, cependant notre attention doit être attirée, non pas vers les anges qui ne sont que des instruments sans initiative, mais vers Dieu (Père, Fils et St Esprit) qui s'occupe activement envers tous (Rom. 8:28 ; Actes 14:17). Pour la même raison, on n'a pas à prier les anges pour qu'ils interviennent en notre faveur (et encore moins à leur rendre culte, Col. 2:18 ; Éph. 1:19-23), mais on prie Dieu (notre Père), ou le Seigneur Jésus, et c'est eux qui mettent les anges en action, si nécessaire.

Noms des anges : On ne trouve dans la Bible le nom que de deux anges bons, Michael (ou Michel), et Gabriel. Les autres noms d'anges et la description de leur fonction ne sont que des fables, s'appuyant partiellement sur les livres apocryphes.
Apparence des anges : L'ange Gabriel apparait sous une forme humaine, au point qu'il est appelé « l'homme Gabriel » (Dan. 9:21). Autre cas d'apparence humaine des anges : Gen. 18 et 19. Juges 13:6, 8-13.
En Ézéchiel, les chérubins ont au contraire une forme mi-homme mi-animal.
Depuis quand y a-t-il des anges ? Réponse : depuis Gen. 1:1.
Service des anges. En rapport avec Actes 1 [Briem ; 258 Ko] Rôle des anges, citation du commentaire de 1 Jean 4:1-6 [Briem ; 80 Ko] — Vis-à-vis des croyants, rôle limité au corps et aux circonstances extérieurees. Idem pour le Seigneur à Gethsémané. Pas de rôle intérieur spirituel (ce qui relève du Saint Esprit)
Les anges sont les instruments du jugement de Dieu sur la terre
L'Éternel assis entre les chréubins : 1 Sam. 4:4 ; 2 Sam. 6:2 = 1 Chr. 13:6 ; 2 Rois 19:15 ; Ps. 80:1 ; 99:1 ; Ésa. 37:16 (7 fois) Les chérubins dans les différents passages de la Parole [GA sur Ezechiel ; 116 Ko] Chérubins : voir aussi commentaire de JND à propos de Exode 25 (arche) et Exode 26 (couvertures du Tabernacle) et Ézéchiel 1 (+10:20) Dans le commentaire de HR sur 1 Rois 6, une partie a trait aux chérubins, surtout ceux du temple de Salomon.
Comparaison de Actes 8 v. 26 et v. 29 [WK ; 1 paragraphe dans 93 Ko] : L'ange s'occupe du côté matériel, l'Esprit de Dieu du côté spirituel. L'ange est l'expression de la providence de Dieu sur le chemin. Quand il s'agit de s'adresser à une âme, c'est l'Esprit de Dieu qui intervient.
Anges par rapport aux hommes : La grâce est en rapport avec les hommes, pas les anges. Les qualificatifs de « appelés » ou « fidèles » se rapportent aux hommes, pas aux anges [WK ; 1 rubrique dans 138 Ko]
Sur les anges déchus, voir aussi explications sur Gen. 6:2, 4
Sur le terme nuées représentant des anges [HR ; 12 Ko]
Principautés et autorités - célestes, terrestres et infernaux [HR sur Tite 3; 185 Ko]
Anges de Apoc. 1 à 3, le mystère des sept étoiles dans la main droite du Fils de l'homme (Apoc. 1:16, 20). Ce ne sont pas les anges habituels dont parle Héb. 1:14: il est impossible que le Seigneur écrive à un ange par l'intermédiaire d'un homme (Jean). Le terme "ange" signifie "messager", représentant, et dans ce sens étendu, des hommes peuvent l'être. Les anges des sept assemblées sont ceux qui, dans les temps sombres et lorsque la lumière des lampes diminue ou même s'éteint, sont responsables de donner la lumière céleste. On exprime aussi que l'ange de l'assemblée, selon Apoc. 1-3 représente la partie responsable de l'assemblée (sans pour autant en faire un clergé ni une caste à part) : Cela ressort très simplement de ce que Jean reçoit l'ordre d'écrire à chacun des anges, mais quand il énonce le contenu de la lettre, ce contenu s'adresse à l'assemblée.


Ange de l'Éternel [AL ; 78 Ko] L'Ange de l'Éternel représentant la puissance divine au milieu du peuple de Dieu ; sa descente de Guilgal à Bokim, quand les coeurs se sont mondanisés, Juges 2:1-5
L'Ange de Dieu, ou Ange de l'Éternel [PhL ; 78 Ko] - Les différents passages de la Parole où il apparaît.
Trois fois on voit apparaitre l'Ange de l'Éternel l'épée nue à sa main dans l'histoire du peuple d'Israël : la première fois pour préserver des dangers qui menacent quand Balaam cherche à maudire (Nombres 23:23) ; la seconde fois c'est en Josué 5 pour combattre avec Israël et lui donner la victoire ; la troisième fois c'est en 1 Chroniques 21:6 pour juger le peuple qui avait péché en la personne du roi.