L'Église ou (=) l'Assemblée - Une approche biblique

Déclin, réveils

Cette page aborde les sujets suivants (Série A) :

Pages sur les autres sujets en rapport avec l'Église ou Assemblée

Retour au récapitulé général des sujets du site




Pour lire avec profit les explications et livres ci-après, il est recommandé de le faire avec prière et en suivant le texte de l'Écriture Sainte.
Les significations d'initiales désignant des auteurs ou des périodiques sont en page d'abréviations. Fournisseurs d'ouvrages : voir Éditeurs en page Autres liens.

Origine des problèmes

Caractères du mal :

Le mal peut être un mal moral (1 Corinthiens 3 et 5 et 6, etc.) ou doctrinal (1 Cor. 15, 2 Tim. 2:17-18, 2 Pierre 2 et Jude, etc.) ou de l'association avec le mal (2 Cor. 6:14-18 et 2 Tim. 2:19-22, etc. — exemples : 1 Rois 13, Asa, Josaphat, Amatsia, etc)

La Parole de Dieu avertit à l'avance sur les très nombreuses formes du mal à l'origine des divisions et du déclin de l'Église ou Assemblée. Cela éclaire sur les techniques et stratégies principales de l'Ennemi, et donc sur les dangers que nous encourons. Ci-joint un classement des principales formes du mal selon l'ordre des livres du Nouveau Testament.

Cependant, on peut dire que les formes suivantes du mal sont spécialement marquantes dans le temps actuel :

Dans le monde :

Dans l'église :

La Bible, Parole de Dieu, est ravalée au rang d'ouvrage humain faillible. Les traducteurs et commentateurs de la Bible sont parmi les premiers hérauts de l'incrédulité
La vérité n'est plus considérée comme quelque chose sur quoi on peut avoir des certitudes
Le caractère du monde ennemi de Dieu est ignoré, et l'église s'y implique et s'y mêle volontairement
L'église est transformée en club convivial, qu'on organise à son idée
La notion de péché est le plus possible gommée, et sous divers prétextes, notamment d'unité, on refuse de juger le mal --> neutralité et laisser-faire

Le Saint Esprit est remplacé par l'excitation de la chair et par les pensées de l'homme, par l'organisation de l'homme
La Parole de Dieu est négligée, au profit de prétendues visions et prophéties.
Les fausses doctrines se diffusent sans qu'on les combatte, et les âmes sont ballottées ça et là par tout vent de doctrine (Éph. 4:14), perdant espérance et paix
La chair mauvaise chez l'homme est inconnue ou ignorée, comme aussi toute la doctrine de Paul (2 Tim. 3:10; 1:15; 4:4)
Le message de l'évangile est édulcoré pour ne pas parler de péché, ni de la résurrection de jugement, ni des peines éternelles

D'autres chrétiens, au vu de cette situation, se retirent, s'isolent

Autres commentaires sur l'origine des divisions et du déclin :

Annonce faite par l'apôtre Paul aux anciens d'Éphèse et son application générale jusqu'au temps actuel : Actes 20:29-30, voir commentaire de C.Briem
D'où viennent les divergences d'opinion parmi les chrétiens ? [ANO ; 37 Ko] - Entre autres : Ignorance, On se contente de rudiments, Préjugés, Tradition, Logique terrestre, Idolâtrie, Opinions humaines

Christianisme et non chrétienté [JND ; 100 Ko] — Comment l'église s'est écartée très tôt du vrai christianisme. Détails sur l'état des pères de l'église. L'état de la chrétienté n'est pas le modèle donné par l'Écriture. Revenir au vrai christianisme
Deux religions : Religion selon la chair et religion selon l'Esprit - Religion d'Abel et religion de Caïn [ANO ; 93 Ko] Même sujet dans « Réflexions sur l'épître aux Galates » [HR ; 144 Ko]

Chrétienté : les méfaits de la simple « profession » de christianisme Matthieu 7:21-23 [Remmers ; 135 Ko] : Profession de christianisme sans la foi, miracles faits par des incrédules
Élection, préconnaissance de Dieu et prédestination [Remmers ; 35 Ko] — Ne pas aller au-delà de ce que dit la Parole de Dieu

Déchristianisation :

Voir actualités 2008 Déchristianisation.


Évolution judaïsante de l'église, ou judaïsation. Ritualisme

Judaïsation : de quoi s'agit-il ?

Cette rubrique n'a aucun rapport avec un quelconque antisémitisme ni avec une quelconque position par rapport au peuple juif (on rappelle l'amour de l'apôtre Paul pour son peuple, Rom. 9:1-5).
Cette rubrique traite d'une évolution au sein de l'église consistant à reprendre les éléments ou les caractéristiques du culte judaïque selon l'Ancien Testament.
Les termes judaïser ou judaïsation proviennent de Galates 2:14 où l'apôtre Paul a reproché sévèrement à l'apôtre Pierre de s'être abstenu de manger avec des non-Juifs sous l'influence de gens venus d'auprès de l'apôtre Jacques ; ce faisant, l'apôtre Pierre quittait la liberté propre au christianisme (liberté dans le sentiment de la grâce de Dieu, et sous l'action du Saint Esprit) et il revenait au suivi de règles de la loi comme au temps de l'Ancien Testament - Pierre ne prêchait pas cela, mais c'est ce à quoi revenait sa conduite : il judaïsait.

Voir aussi les rubriques tradition et légalisme et musique et danse dans le culte Cérémonies religieuses Ritualisme et christianisme [Stuart ; 67Ko] Ritualisme [WK ; 99Ko] Vie monastique Mysticisme
Une source importante de déclin et de déraillement dans l'église, est sa « judaïsation progressive ». Il ne s'agit pas d'un mouvement seulement récent, mais d'une tendance permanente, de fond, ayant débuté déjà au temps des apôtres. La judaïsation ne consiste pas à ce que l'église se mêle directement au judaïsme, mais elle en applique pour elle-même le fond et la forme : le fond avec la doctrine du salut par les œuvres, et le légalisme ou retour à la loi de Moïse comme motivation et règle de conduite des chrétiens, la forme avec les règles et commandements de l'église, les cérémonies, la splendeur extérieure, le principe du clergé (et sa séparation d'avec les laïcs), les chœurs ou chorales, la liturgie, les fêtes religieuses, etc. toutes choses qu'on trouve dans l'Ancien Testament, mais qui n'ont plus leur place dans le Nouveau, comme le montre spécialement l'épître aux Hébreux. Le christianisme se caractérise par « vivre Christ » (Galates 2:20; Phil. 1:21; 2 Cor. 5:15) et être conduit par l'Esprit (Gal. 5:25).

Exemples particuliers de judaïsation dans la pratique :
La vie monastique (condamnée par l'épître aux Galates ; voir détails à la page sanctification), soit dans la forme ancienne des anciens ordres, soit dans les formes modernes renouvelées, genre Taizé, liées à une forme de mysticisme.
L'établissement d'un clergé distinct des simples croyants (les laïcs).
L'encadrement du culte par une liturgie (= négation de l'action de l'Esprit Saint).
Utilisation de la musique instrumentale dans le culte, ou des choeurs et des chorales (2 Chroniques 5:12-14) dans ce qui devrait être les réunions d'assemblée. Cela fait perdre le privilège unique, propre au christianisme, de pouvoir épancher son coeur avec le Père et avec le Seigneur, avec qui le chrétien (tous les chrétiens nés de nouveau, non pas une classe particulière, un chœur) a le privilège, qui n'existait pas autrefois, d'avoir des relations de communion directes et étroites (Jean 20:17; 1 Jean 1:3-4)
Une expression banale : On dit « je vais à l'église ». En cela même on oublie que l'église n'est pas le bâtiment matériel en pierre, car selon l'enseignement de l'apôtre Pierre lui-même, la maison de Dieu est une maison spirituelle faite de pierres vivantes qui sont les croyants (1 Pierre 2:5).
Beaux bâtiments d'églises. Voir un commentaire sur Actes 19:9 [WK ; une rubrique dans 306 Ko]. « Plus le bâtiment est grandiose, plus l'incohérence avec la croix est flagrante… Un lieu de splendeur terrestre ne peut que voiler la vérité et la gloire morale de la croix ».
Juifs messianiques : malgré tout le respect que nous pouvons avoir à leur égard à cause de leur désir de témoigner pour Christ, nous craignons fort qu'ils soient engagés sur la voie de l'erreur des Galates, sauf que les Galates étaient gens des nations, tandis que eux sont Juifs.

Que dit la Bible à l'égard de la judaïsation ?
Quand notre Seigneur a déclaré en Jean 15 (v.1,5) : « Moi je suis le vrai cep [= plant de vigne], et mon Père est le cultivateur… Moi, je suis le cep, vous les sarments », c'était mettre de côté Israël comme source de vie et de bénédiction, contrairement à ce qui était dans l'Ancien Testament (Ésaïe 5:1-8, spécialement v. 7, et Osée 10:1; cf aussi És. 27:2; Jér. 6:9; 12:10; Éz. 17:8; 19:10; Joël 1:7). Revenir au judaïsme, c'est oublier le nouvel ordre de choses introduit par Christ, c'est méconnaître l'appel de l'épître aux Hébreux à sortir vers Christ (Héb. 13:13, à la suite du changement complet développé dans toute l'épître).
L'apôtre Paul est très sévère contre les judaïsants (épître aux Galates, Gal. 1:6 et 3:1, début de Philippiens 3, Tite 1:10-11 et bien d'autres passages). À l'époque il s'agissait d'un courant minoritaire, d'un danger de contamination. Aujourd'hui les choses sont plus avancées ; le christianisme est imprégné de cette tendance sans même qu'on s'en rende compte.
La judaïsation éteint la marche par l'Esprit (Gal. 3 et 5) et renie (dans les faits, quand bien même ce n'est pas conscient et volontaire) la grâce dans laquelle nous sommes (1 Pierre 5:12) et dans laquelle nous avons à croître (2 Pierre 3:18).

Le légalisme

La loi est-elle la règle de vie des chrétiens ? Ce problème chez les Galates et chez les Colossiens. Judaïsation dans l'Église [ANO ; 93 Ko]
voir commentaire de WK à propose de Jean 10:16. La bergerie est quelque chose d'exclusivement juif, mais qui a été réintroduit dans la chrétienté suite à la judaïsation de l'église

Pourquoi la judaïsation de l'église a (eu) tant de succès ? L'explication est donnée par notre Seigneur : « Il n'y a personne qui ait bu du vieux qui veuille aussitôt du nouveau ; car il dit "le vieux est meilleur" » (Luc 5:39). Ce verset explique ce que nous voyons dans le christianisme aujourd'hui. Faute d'avoir pris en compte la distinction entre l'adoration juive externe pour l'homme dans la chair, et l'adoration spirituelle chrétienne qui a lieu dans le sanctuaire par la foi, il en est résulté l'état corrompu que nous voyons aujourd'hui, ce qui est organisé par l'homme remplaçant la conduite par l'Esprit de Dieu et selon la Parole de Dieu. Si nous ne mettons pas le vin nouveau dans des outres neuves, nous le perdons. Oserions-nous perdre ce qu'a de précieux ce vin nouveau en retournant aux faibles et misérables éléments d'un sanctuaire terrestre ?

« Une religion toute de formes fait grand cas du Saint Esprit, mais elle place le Saint Esprit dans le clergé dont on fait le dispensateur de la bénédiction, en sorte que Christ est déshonoré. Mais aussi, il y a des chrétiens qui n'ont point de formes du tout, et qui par conséquent font grand cas du Saint Esprit, mais indépendemment de Christ » (WK sur Col. 1).

Sur ce même sujet, voir Philippiens 3:3 et un article développant le sujet
Comparaison des cultes selon l'Ancien et le Nouveau Testament, par mise en parallèle des passages correspondants, spécialement de l'épître auux Hébreux [HardtM ; 34 Ko] — Ne pas revenir au culte ancien fait de formes et cérémonies visibles et tangibles.


UNITÉ et rassemblement des croyants

Autres articles pertinents dans d'autres pages : voir les principes, l'ordre et l'autorité dans l'Assemblée Réunions d'assemblée Oecuménisme

L'Église : L'Église et les églises + L'Église comme elle était au commencement et son état actuel + Sur la formation des églises + La séparation d'avec le mal, principe divin de l'unité + La grâce, puissance d'unité et de rassemblement - Regroupement de 6 écrits datant de 1840 à 1874 et donnant des principes directeurs quant au rassemblement des chrétiens et à ce qui constitue l'Église [JND ; 208 Ko]
La séparation d'avec le mal est le principe divin de l'unité [JND ; 47 Ko]
La grâce, puissance d'unité et de rassemblement [JND ; 45 Ko]
Sur la doctrine de l'épître aux Éphésiens [HR ; 67 Ko]
Des enseignements utiles sur ce sujet peuvent être tirés de ce qu'on trouve dans l'Ancien Testament à propos des « hauts lieux » en Israël, par opposition au seul centre de rassemblement au temple à Jérusalem (Deut. 12). Voir certains paragraphes dans les commentaires de HR sur 2 Rois 12 et 2 Rois 14 et 2 Rois 23
Unité vitale d'Éphésiens 4 v. 4 [AG ; 30 Ko] ; Un seul corps de Christ, un seul Esprit, une seule espérance : comment le renier pratiquement ou comment s'y conformer
Unité vivante, unité visible - Éphésiens 4:1-16 [AG ; 56 Ko] ; Unité du corps de Christ et unité de l'Esprit : responsabilité de les rendre visibles
Sur l'unité visible de l'Église et la responsabilité de son maintien, voir rubrique 1.1.2 et suivantes dans « L'Église, l'Assemblée du Dieu vivant » [R.K. Campbell ; 650 Ko ; version zipée : 182 Ko].

Unis ensemble - Psaume 133 et Exode 29:7 [AG ; 12 Ko] Communion pratique, la réalité intérieure et sa manifestation visible dans une assemblée
Prendre à coeur l'unité des croyants en rapport avec l'unité du Père et du Fils et ce que la Parole nous en dit - Jean 17 [AG ; 22 Ko]
Ce qu'est garder l'unité de l'Esprit (très bref) [AG ; 182 Ko]
Cinq articles sur l'unité des chrétiens Désunion et querelles (Proverbes 6:12-19; 10:12; 15:18; 16:28; 26:20; 28:25) Garder l'unité de l'Esprit, par rapport à la famille de Dieu et par rapport au Corps de Christ (Éph. 4:3) Être rempli de l'Esprit (Éph. 5:18) Cinq exhortations de 2 Cor. 13:11 & la paix Semer pour l'Esprit, faire le bien, faire du bien (Gal. 6:7-10) [PF ; 161 Ko]
Le rassemblement sur le terrain de l'unité du corps + conséquences pratiques de la présence du Seigneur dans le rassemblement + Rassembler en un + Différents types de croissance [PF ; 301 Ko]
D'un commun accord [PF ; 38 Ko] — L'accord dans l'assemblée
La Communion collective [GA ; 98 Ko]
Trois articles sur l'Unité de l'Esprit - Auteurs inconnus. ME 1886, 1957, 1991 [ANO ; 47 Ko]
Sur "Garder l'unité de l'Esprit", voir, en langue allemande, "Da bin Ich in ihrer Mitte", Chr. Briem, p. 363 à 389, spécialement p. 370-371; sur les sept unités et les trois domaines spirituels d'unité selon Éph. 4:4-6, voir p. 366-370
Corps, Un seul [10 Ko] Passages sur l'unité du corps : Rom. 12:4-5 + 1 Cor. 10:16-17 + 1 Cor. 12:12-13 + Éph. 1:20,22,23 + Éph. 2:16 + Col. 3:15 passages ayant une désignation identique pour l'assemblée globale et l'assemblée locale : Matt. 16:18 + 18:17 + Éph. 4:4 + 1 Cor. 12:27 + Éph. 2:21 (global) et 2:22 (local), 1 Cor. 3:16-17. passages parlant de ce qui est global et de ce qui est local, sans que ce soit l'assemblée elle-même : Actes 20:28 (le surveillant est local, mais l'assemblée est globale), 1 Tim. 3:15 + 1 Cor. 1:2; 4:17; 7:17; 11:16; 14:33

Unité et discipline [JND ; 120 Ko] - Entre autres sujets : prises de décisions et respect de décisions, distinction entre assemblée réunie au Nom du Seigneur et rassemblement d'homme volontaire
Rassemblements volontaires - Analyse des principes de rassemblement chrétien des dissidences d'églises nationales [Bibliquest ; 10 Ko]
« … on cherche l'union sans l'unité réelle résultant de la présence du Saint Esprit en Christ ; on la proclame tandis que l'on cherche à présenter la fidélité comme un obstacle » ME 1978 p. 83 Lettre JND n°53
Quelques documents relatifs au début des « Frères » [AL ; 1 chapitre dans 391 Ko ; version zipée : 128 Ko]
Le pas que j'ai franchi [ED ; 156 Ko] — Les exercices de coeur et de conscience de pasteurs en rapport avec leur fonction au vu de la Parole de Dieu. Réunions, action de l'Esprit, culte, adoration, enseignement, intérêt du troupeau, clergé…

Lieu de rassemblement pour les croyants [HLH ; 102 Ko] Instructions tirées de 1 Cor. 3 et 2 Tim. 2 ce qui reste en un temps de ruine
Adorateurs et témoins - Rapports entre le culte et le témoignage chrétien au temps où l'Église est fragmentée [PF ; 30 Ko]
Christ magnifié - À propos de l'arche [PhL ; 27 Ko] - Histoire de l'arche et sentiments de David à son égard. Responsabilité des croyants en rapport avec la présence de Christ au milieu des siens. On peut se prévaloir de la présence du Seigneur dans l'assemblée, tout en méconnaissant les responsabilités liées à ce privilège.

L'organisation de l'Église doit être basée sur l'obéissance à l'Écriture, selon les exemples tirés du Deutéronome [CHM ; 15 Ko]

Corruption et idolâtrie dans le christianisme [WK ; 138 Ko] - À propos de Babylone et la bête en Apoc. 17. Les arguments non valables sur l'adoration des images et statues

Problème des divisions ou morcellement de la chrétienté et du déclin de l'Église

Autres rubriques se rattachant au sujet : Déclin et Réveil, au point de vue individuel Défense de la foi, Mouvements et tendances contemporains dans l'église Rubrique «Controverses et débats» sur le site histoirechretienne.org

Christianisme et non chrétienté [JND ; 100 Ko] — Comment l'église s'est écartée très tôt du vrai christianisme. Détails sur l'état des pères de l'église. L'état de la chrétienté n'est pas le modèle donné par l'Écriture. Revenir au vrai christianisme
Apostasie et succession hiérarchique. Titre original : «Sur l'apostasie de l'économie actuelle» [JND; 50 Ko] — L'article montre que vouloir assurer une perpétuation de l'autorité dans le christianisme (ministères, anciens, hiérarchies) par des ordonnances établissant une succession, ne fait que contribuer à la ruine de la chrétienté, cette ruine ou apostasie étant prévue par l'Écriture (Rom. 11:22; 2 Pierre 3:3-4; 2 Thes. 2:3 ; 2 Tim. 3:1-5 ; 1 Jean 2:18 et surtout l'épitre de Jude). L'auteur établit aussi que la première chute dans une dispensation est le signe inexorable de l'apostasie finale.
L'Église et le morcellement amical (1849). Il s'agit d'une réponse à un écrit qui soutenait que le morcellement de la chrétienté en diverses dénominations est une bonne chose pourvu que les relations entre les adhérents soient amicales [JND; 175 Ko]. Le sujet de l'unité du corps de Christ produite par le Saint Esprit est un élément essentiel de l'article.

Schismes - C'est de par moi que cette chose a eu lieu - 1 Rois 12:24 [AG ; 31 Ko] - Les schismes et divisions parmi le peuple de Dieu sont considérés comme un des plus lamentables échecs ; comment se fait-il, à l'occasion du grand schisme en Israël, que Dieu puisse affirmer : « C'est de par moi que cette chose a eu lieu » ? Qu'y a-t-il de Dieu et de l'homme là-dedans ?
État de ruine dans tous les caractères de l'homme : Poésie listant les défaillances des chrétiens [AG ; 130 Ko] ; encouragement final.

Christ purifiant l'Assemblée [AG ; 27 Ko] - Éphésiens 5:25-27. Quand et jusqu'à quel point cela a-t-il lieu ?

Peut-on encore se rassembler comme une église fidèle à l'Écriture Sainte ? Voir réponse dans Réunis au Nom du Seigneur Jésus Christ [17 Ko]
Sur l'indépendance ecclésiastique. Deux articles contre l'indépendance des assemblées et pour leur solidarité universelle « L'assemblée locale et la solidarité universelle des assemblées » [auteur inconnu] « Sur l'indépendance ecclésiastique » [JND ; 55 Ko] - Problèmes d'autorité et non infaillibilité, de jugement personnel et obéissance, unité, divergences et ressources
Qu'est-ce que l'iniquité dont il faut se séparer ? [CHM ; 23 Ko]
Quel principe suivre pour choisir tel ou tel groupement religieux ? suivre la tradition ? - Obéir à Dieu (sa volonté étant exprimée dans sa Parole) est la réponse : Obéissance [JND ; 75 Ko] : il ne s'agit ni d'insister sur sa propre liberté de choix ou sur les droits à la liberté de conscience, ni d'être indifférents aux désordre de la chrétienté, ni de faire prévaloir les droits d'un clergé demandant l'obéissance ; mais il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes ; la bénédiction suit et non pas précède l'obéissance. Même sujet ailleurs : obéissance complète à la Parole [HR ; 25 Ko]
Alliances, Humiliation en commun et Rassemblement [HR ; 30 Ko] - Réunir les chrétiens selon Dieu ne peut se faire sur la base d'alliance précédée d'humiliation en commun si on laisse subsister l'erreur.
Trois ruses de l'ennemi - Deutéronome 13 [PF ; 29 Ko] - Pièges en rapport avec la conduite de l'assemblée (faux enseignement, rôle excessif des liens de famille, désinteressement par rapport à l'unité)
Assemblée : Une parole solennelle dans un temps fâcheux (sur la conduite à suivre en temps de troubles entre assemblées) [Christian Briem ; 70 Ko]
Demeure dans les choses que tu as apprises (2 Tim. 3:14) [JAM ; 78 Ko] - Responsabilité collective de l'Assemblée (église) ; souillure par contact ou par association ; association, communion et séparation ; théologie et interprétation de l'Écriture et des types de l'Ancien Testament

Quand Christ n'est plus le seul centre du rassemblement : Du moment que le culte n’a plus Christ pour centre, comme l’arche en Sion, et qu’il n’a plus lieu que pour des bénédictions reçues, fût-ce même celles du salut, il dévie et devient un instrument entre les mains de Satan, pour remplacer finalement Christ par les faux dieux : HR sur 1 Rois 3 et autres citations en rapport avec les "hauts lieux". Habituons-nous à considérer le Seigneur pour Lui-même, et non pas seulement pour les ressources qu’il fournit à nos besoins (HR sur 2 Chr. 1)

Des spiritualités différentes dans le cadre du mouvement évangélique ? [10 Ko]
Luc 11:23 Rassembler autour de Christ ou disperser [W.Kelly ; 10 Ko] — Rassembler sur des principes mondains ne fait que disperser
Être réunis en assemblée [JAM ; 26 Ko] — Ce que la Parole entend par « assemblée » (= église) ; point de vue local ou universel. La réunion « en assemblée », et comment la réaliser dans le morcellement actuel de l'église, en suivant malgré tout les indictions de la Parole.



Remèdes ?

Faut-il résoudre le problème des divisions par l'oecuménisme, c'est-à-dire en supprimant simplement et directement ces divisions ? voir la réponse à la rubrique « oecuménisme »

Les multiples divisions de la chrétienté démontrent un état de ruine de l'église visible : reste-t-il une responsabilité de trouver, ici-bas sur la terre, une expression du « corps » répondant aux indications données dans les Saintes Écritures ? Réponse [15 Ko]. Comment maintenir pratiquement cette vérité de l'unité ? réponse [CHM ; 25 Ko] ; pour juger justement il ne faut pas entendre une seule des parties [CHM ; 11 Ko] ;
L'Écriture et la place qui lui appartient [JND ; 57 Ko] - L'Écriture (Bible), seule référence pour conduire le chrétien quant à l'Église

Rubriques suivantes : Hors du campÉtat moral convenableModèles positifs et négatifsOrientation à choisir


Hors du camp (Héb. 13:13 ; Nombres 11 et 33)

Voir les études bibliques à propos de Hébreux 13:13

Dans une période où les chrétiens sont divisés (et par là, l'église en ruine, dans la mesure où elle est laissée à la responsabilité de l'homme), reste-t-il un chemin défini pour le croyant qui veut être fidèle ? quels sont les principes à suivre ? « Un chemin tracé dans un temps de ruine » [Hamilton Smith ; 67 Ko] : les 3 exemples de Roboam (2 Chr. 10 et 11:1-17), Jérémie (42:1 à 43:7), Daniel (ch. 9) ; a) avec Roboam, on comprend la source et l'origine des divisions (mondanité, désobéissance, dureté, la ruine ; b) avec Jérémie, la leçon est que, quelle que soit la ruine, le chemin de bénédiction consiste à rester sur le terrain de Dieu pour tout le peuple de Dieu, à rester dans la lumière de ce qui est vrai pour toute l'Église de Dieu, et de refuser tout autre fondement ; c) avec Daniel, on voit les ressources : se tourner vers Dieu par la prière et la confession des péchés - prendre conscience de Sa grandeur, Sa sainteté et Sa grâce - reconnaître pleinement la justice de Dieu dans sa manière d'agir - se rejeter sur la puissance de Dieu
La position du chrétien « hors du camp » [10 Ko] (Hébreux 13:13), c'est-à-dire en dehors des organisations et formes religieuses pour se retrouver simplement autour du Seigneur
Le Camp [AG ; 47 Ko] Héb. 13:13 (sortons vers Lui hors du camp place de ceux qui cherchent le Seigneur quand l'infidélité prévaut) et les exemples tirés du camp d'Israël (Ex. 33 et Nombres) le rassemblement autour du seul Seigneur, en contraste avec les religions reposant sur des bases terrestres, avec des rites ou des formes organisées ce que requiert la présence de Dieu la responsabilité demeure lorsque l'Église est infidèle le peuple subsiste par la fidélité de Dieu, mais Il ne s'associe pas avec la souillure.

Sur l'expression « Hors du camp » et sa signification et sa portée, voir chapitre 5.2 et rubriques suivantes dans « L'Église, l'Assemblée du Dieu vivant » [R.K. Campbell ; 650 Ko ; version zipée : 182 Ko].

« Je suis la porte », Jean 9:39 à 10:9 - La similitude des trois portes [Christian Briem ; 70 Ko] - Assimilation de l'exhortation à « sortir vers Lui hors du camp » avec le Seigneur « menant ses brebis dehors », hors de la bergerie (Jean 10:3-4).
Le Sentier de Dieu dans des temps difficiles [AL ; 130 Ko]
Unité laxiste [JND ; 5 Ko] Oecuménisme : où est la vraie unité des chrétiens ? [Bibliquest : 88 Ko]
Le vieux prophète de Béthel, 1 Rois 13 [HS ; 72 Ko] — Application de cet épisode ancien : Par la grâce de Dieu, de grandes vérités concernant Christ et l’Église sont révélées dans la parole de Dieu et ont été redécouvertes. Le diable fait tous ses efforts pour annuler la Parole de Dieu ; à défaut d’y arriver, il cherche à entraîner les témoins dans de fausses associations, d’abord en offrant toutes sortes d’avantages, ensuite et à défaut en utilisant des chrétiens plus âgés qui sont eux-mêmes dans une fausse position et entrainent en séduisant les plus jeunes. Nous échapperons aux ruses de l’Ennemi seulement par une ferme obéissance à la parole de Dieu.

Exemple de Josaphat :

  1. Josaphat et ses trois associations 1 R22 + 2 R 3 + 2 Chr.20 :36-37 et les trois échecs / leçons non apprises (sauf 1 Rois 22 :50).
  2. Josaphat sous l’angle de 2 Chr. 17-18. Remarquer le « contre Israël » du v.1 (caractère irrémédiable du schisme) + la préparation au combat qui un jour aura lieu + les moyens de séduction d’Achab + Josaphat qui voit qu’il fait mal, mais n’est plus en mesure de résister quand il s’est engagé + sur les faux problèmes posés (Ramoth) + la différence entre vrais et faux prophètes et ce qu’est aujourd'hui un faux prophète + la rouerie d’Achab dans la bataille + l’échec des arrangements humains ; tout est très parlant pour la non collaboration.
  3. Outre ce cas de Josaphat, il y a aussi Asa 2 Chr. 16 :1-10

État moral convenable pour un tel temps de déclin / ruine

Les sentiers anciens [J.Muller ; 47 Ko] — Sommaire de quelques points vitaux de la marche d'une assemblée qui veut éviter les dérives classiques guettant ceux qui ont connu ou pratiqué l'assemblée (église) selon la Parole de Dieu.
Encouragements pour un temps de ruine : Regardez en-haut, et levez vos têtes [Poésie AG ; 7 Ko]
Sur «La formation des Églises»  [JND; 54 Ko] — Caractère de ruine de l'église en général, et les principes et l'état d'esprit qui doivent être ceux des fidèles dans ces conditions.
Étude sur la seconde épître à Timothée [Hamilton Smith ; 256 Ko] Les derniers jours - 2 Tim. 3 [H. Smith; 30 Ko] — Le commentaire sur toute la seconde épitre par ce même auteur figure déjà sur le site. Ce nouvel article développe spécialement le chapitre 3 pour montrer le caractère spécialement mauvais de notre temps et les ressources à la disposition de l'homme de Dieu et la ligne de conduite qu'il a à adopter : connaitre à fond la doctrine de l'apôtre Paul, imiter sa conduite, marcher avec le Seigneur et tenir ferme les Saintes Écritures, voilà ce que le diable voudrait nous empêcher de faire.
Le vieux prophète de Béthel, 1 Rois 13 [HS ; 72 Ko] — Application de cet épisode ancien : Par la grâce de Dieu, de grandes vérités concernant Christ et l’Église sont révélées dans la parole de Dieu et ont été redécouvertes. Le diable fait tous ses efforts pour annuler la Parole de Dieu ; à défaut d’y arriver, il cherche à entraîner les témoins dans de fausses associations, d’abord en offrant toutes sortes d’avantages, ensuite et à défaut en utilisant des chrétiens plus âgés qui sont eux-mêmes dans une fausse position et entrainent en séduisant les plus jeunes. Nous échapperons aux ruses de l’Ennemi seulement par une ferme obéissance à la parole de Dieu.
Ressources pour un temps de ruine. À propos de 2 Timothée [L.Ch. ; = ME 1978 p. 225; un dixème dans 279 Ko]
La louange qui doit monter dès maintenant malgré la ruine [AG ; 29 Ko]
La ruine et les ressources de Dieu : I-Cabod et Samuel [PhL ; 50 Ko] - Ne pas se décourager en temps de ruine - Ce que Dieu produit, et comment Il le fait
Quand le souvenir des difficultés du désert et de la grâce qui s'y est manifesté est oublié, la joie tend à la ruine, et la jouissance même de la bénédiction conduit à la ruine [JND citations ; 15 Ko]
État de ruine dans tous les caractères de l'homme : Poésie listant les défaillances des chrétiens [AG ; 130 Ko] ; encouragement final.
Série d'articles regroupant sur le site «Histoire chretienne» des débats (controverses) de J.N.Darby des années 1840-1850 traitant en particulier de la ruine de l'Église et de l'impossibilité de rétablir l'état initial (nomination des anciens en particulier), mais traçant néanmoins un chemin pour le fidèle dans ces temps fâcheux.


Se tourner vers l'avenir à cause de la fidélité de Dieu [AG ; 26 Ko]
Les Derniers jours de la chrétienté [JND ; 39 Ko] - Le monde apostat se trouve dans la force et la magnificence au moment où son jugement - Force et faiblesse relatives du monde et de l'Église - Déchristianisation finale et fatale ?
Le Seigneur trouve de la joie dans son Assemblée déjà maintenant sur la terre (9° paragraphe du ch. 4 de poignées d'épis) [WTPW ; 1 paragraphe dans 450 Ko]
Ne pas s'isoler [CHM ; une note dans 290 Ko sur Élie]
Le disciple dans un temps mauvais [CHM ; 50 Ko] - La fidélité de la foi, et l'exemple de Daniel
Importance accrue du service chrétien en temps de déchéance générale [CHM ; une note dans 290 Ko sur Élie]
Autres références sur le déclin et la restauration (à la Page des sujets d'édification) en rapport avec l'Église ; le travail moral qui s'y rapporte et comment Dieu s'y prend pour travailler dans les coeurs
Enseignements tirés de Juges 20 et 21 [HR ; 14 Ko] et de Juges 2, surtout 2:1-5
MOÏSE à la brèche - Exode 32 à 34, Psaume 106:19-23 [État d'esprit d'un conducteur ou d'un fidèle devant l'éclatement du mal : ne pas le minimiser, ne pas laisser faire, tenir aux droits de Dieu, intervention énergique et ferme, et intercessions basées sur a) les promesses de Dieu et Sa grâce ; b) sur la connaissance que Dieu est fidèle à ce qu'Il est et à ce qu'Il a dit et promis, qu'Il ne fera jamais défaut quel que soit le degré d'avancement de la ruine de l'Église] Moïse devant l'Éternel Moïse vis-à-vis du peuple Exode 33 et 34 : Que le Seigneur marche au milieu de nous. Besoin indispensable de la présence de Dieu au milieu de Son peuple. Grâce de Dieu et intercession de Moïse [JAM ; 12 Ko]
Ce qui me tient assiégé tous les jours, la sollicitude pour toutes les assemblées [PF ; 27 Ko] - Prendre à cœur le bien des assemblées
Fragments de 4 lettres de J.N. Darby, W.J. Lowe, G.V. Wigram sur la conduite et l'état moral en période de difficultés (dissensions) entre frères - L'HUMILIATION [JND, WJL, GVW ; 36 Ko] Humiliation. Comment Dieu en tient compte, quel qu'en soit le degré[JAM ; 22 Ko] La forme de la maison, Ézéchiel 43:10-11. Dans un temps où la maison de Dieu est en ruine, la contemplation des plans de la maison de Dieu dans son achèvement futur, avec tous ses détails, amène le fidèle à entrer plus avant dans les pensées de Dieu et à la repentance [JAM ; 8 Ko]
Sur l'humiliation, voir Juges 2:1-5, 1 Sam. 7 (Mitspa), Mal. 3:16-18, Ézéc.9
Lettres de J.N.Darby sur les caractères principaux que devrait revêtir le témoignage des frères se réunissant selon la Parole de Dieu [JND ; 29 Ko] — Lettres éditées sous le titre « Trois lettres anciennes sur des sujets toujours actuels ». Le service de l'évangélisation par rapport au service dans l'assemblée ou église. Le caractère du témoignage des frères qui veulent se rassembler d'après la Parole de Dieu : Leur place, c’est de rester dans la discrétion et dans le dévouement, de ne pas penser aux « frères », car c’est toujours mauvais de penser à soi, mais d’être occupés des âmes au nom et dans l’amour de Christ ; de penser uniquement à sa gloire et à sa vérité ; de ne pas insister sur soi, mais d’entrer en rapport avec chaque âme selon ses besoins, pour l’amour de Christ

Contre les luttes entre frères, comment ça arrive, ce qui les aggrave et ce qui les éteint : voir commentaire de HR sur Juges 12:1-6 [282 Ko]
Abija, un des rois de Juda [PhL ; 48 Ko] - À propos d'un conflit parmi le peuple de Dieu ; l'état moral qui s'y rapporte ; les différentes leçons qu'il faut apprendre
Les Résidus à travers l'Écriture, leurs caractères et comment Dieu s'en occupe. Exhortations à manifester ces caractères [P. Combe ; 43 Ko]

Dieu envoie des épreuves pour produire un retour vers Lui : voir divers articles sur les schismes [AG ; 31 Ko] à propos de Ésaïe 43 [AG ; 26 Ko] sur Malachie 1 à 3 [PhL ; 23 Ko]
Vie d'assemblée (une méditation) et séparation pour Dieu (deux méditations) [LC 3/172; 3320 Ko ; zipé 915 Ko]
L'Ange de l'Éternel monta de Guigal à Bokim (Juges 2:1) [PhL ; 14 Ko] - Abandonner le laisser-aller pour retrouver l'énergie de la foi et s'attacher au Seigneur.
Quelques causes de faiblesse spirituelle [PF ; 41 Ko] - Se nourrir de Christ, ne pas servir deux maîtres, appliquer la Parole de Dieu correctement, par l'Esprit
C'est à celui-ci que je regarderai[PF ; 15 Ko] - 1 Sam. 1 à 7 ; Délivrances de Dieu, et état d'esprit qui s'y rapporte
Psaume 74 - Instructions et encouragements pour un temps de ruine de l'Église [PF ; 41 Ko]
Manquements occasionnels et marche dans le désordre [PF ; 18 Ko] - Applications pratiques de Gal. 6:1 et 2 Thes. 3:6-14
Des conducteurs qui ne sont pas les modèles qu'ils devraient être [PhL ; 48 Ko]
Spiritualité [PF ; 88 Ko] - Importance de la spiritualité (intelligence spirituelle) dans la vie chrétienne, et ses applications pratiques
Un homme frustrera-t-il Dieu ? Vous me frustrez toujours, vous, la nation toute entière - Malachie 3:8-9 [PhL ; 54 Ko] - Avertissement solennel pour nos temps de déclin


Voir la rubrique Réveils à la page édification

Réveils [PF ; 27 Ko] - La prière et la Parole de Dieu, les deux grands moyens pour produire un réveil, même en situation d'aridité complète

Modèles (positifs et négatifs) et instructions tirées de Apocalypse ch. 2 et 3

Voir aussi études bibliques sur Apoc. 2 et 3
Une condition morale importante à la réalisation de l'Église selon la Parole : Le Premier amour (- l'amour fraternel, et la vérité) [HR ; 55 Ko]
Modèles pour le temps présent : l'un approuvé, deux désapprouvés : Quelques pensées sur les trois dernières églises d'Apocalypse, [HR ; 40 Ko]
Méditations sur les épîtres prophétiques aux sept églises [JND ; 370 Ko et zip 125 Ko] Apocalypse ch. 2 et 3 ; essentiel pour comprendre a) comment Dieu apprécie et juge l'évolution de l'état de l'église chrétienne au cours des temps, b) comment être fidèle aujourd'hui
Message aux sept églises d'Apocalypse ch. 2 et 3 [HS ; 204 Ko]
Questions actuelles à propos de Philadelphie [AG ; 27 Ko] - Où est Philadelphie ?
Encore un mot sur Philadelphie [AG ; 8 Ko] - Danger des prétentions
À celui qui vaincra - Apoc. 2 et 3 [PF ; 50 Ko] - En toute condition, il y a un combat et un besoin de vaincre. Préparation et encouragements.
Questions actuelles à propos de Laodicée [PF ; 22 Ko] - Tiédeur de coeur. Ce que le Seigneur est, fait et conseille
Sur les résidus fidèles dans l'Écriture, voir chapitre 5.4 et rubriques suivantes dans « L'Église, l'Assemblée du Dieu vivant » [R.K. Campbell ; 650 Ko ; version zipée : 182 Ko].

L'Église primitive (postérieure aux temps apostoliques) : peut-on y trouver un modèle pour aujourd'hui ? Réponse plus loin dans Histoire de l'Église
Apostasie de l'Église : voir rubrique générale sur l'apostasie à la page sur la prophétie
La piété [AG ; 19 Ko]. La piété individuelle (vis-à-vis de Dieu : crainte + confiance + reconnaissance + obéissance) est la base de la vie collective de l'église. La forme de la piété, sans puissance, s'appuie sur la collectivité religieuse,contrairement à la vraie piété
Je rechercherai ton bien - Psaume 122 v. 9 [PF ; 30 Ko] - Prendre à coeur le bon fonctionnement de l'assemblée (ou église) sous tous les aspects
Néhémie [P.Finet ; 44 Ko] - L'exemple du retour du Résidu comme source d'enseignements pour retrouver le témoignage de l'Église selon la pensée de Dieu, l'autel rétabli sur son emplacement, ressources en un temps de ruine
Lettres de J.N.Darby à Mr le Professeur Tholuck et au Rédacteur du « Français » [JND ; 57 Ko] La lettre à Mr le Professeur Tholuck relate brièvement ce que J.N.Darby a vécu et les vérités qu’il a été amené à découvrir et l’œuvre qui s’est développée à la suite. La lettre au Rédacteur du journal catholique « Le Français », résume les vérités fondamentales auxquelles J.N.Darby croit, son cheminement spirituel, ce qu’il a compris de l’église selon la Parole de Dieu, de son état actuel, de son avenir, de sa responsabilité ; le mouvement des frères qui se basent sur l’autorité de la Parole de Dieu

S'en tenir fermement au rassemblement au Nom du Seigneur pour ne pas virer à la secte [PF ; 14 Ko]
Qui est celle-ci qui monte du désert ? (Cant. des cant. 3:6 & 8:5) [PF ; 15 Ko] - Ressources pour l'église dans les difficultés
Le naufrage d'Actes 27 est-il une allégorie de l'avenir de l'église ? [James Balderston ; 12 Ko]

Quelle orientation chrétienne choisir actuellement ?

Quelques grandes orientations possibles, et les conséquences des choix correspondants, peuvent se schématiser de la manière suivante, selon un raccourci ultra-simplifié, forcément incomplet :

Miracles

Les miracles ne sont pas un moyen de reconnaître la vraie église [JND ; 16 Ko]
Importance du rôle du Saint Esprit et de la soumission à l'Écriture : De la Présence et de l'Action du Saint Esprit dans l'Église. Réponse à un écrit de M.Wolff sur Le Ministère en opposition au hiérarchisme et au radicalisme religieux - 1844 [JND ; 357 Ko]. — Ouvrage de controverse un peu ardu à lire, mais utile, malgré son ancienneté, pour ceux qui veulent approfondir le détail de l'enseignement de l'Écriture sur le Saint Esprit (le don et les dons) et l'Église (ministères, son fonctionnement, son état, la ruine actuelle) par rapport à des arguments en faveur d'un ministère dégagé du hiérarchisme, du clergé, mais ne faisant pas appel aux dons spirituels. Traite de la ruine de l'Église et des ressources pour temps de ruine.

mark03_question_red.gif Se rallier au courant majoritaire ?

 Cela veut dire l'Église catholique romaine

Les doctrines de Dieu + la Trinité + Jésus vrai homme et vrai Dieu, mort sur la croix pour les péchés, sont encore connues. La Bible est, en principe, encore reconnue
Problèmes : number02_red1.gif La tradition a tellement rajouté et supplanté l'Écriture que, sur de très nombreux points, le modèle biblique n'est pas suivi et la saine doctrine biblique est anéantie ; une grande importance est attribuée aux rites, au cérémonial et à tout ce qui touche les sens, comme autrefois dans le judaïsme, ce que l'épître aux Galates condamne formellement ; une certaine idolâtrie a été développée number02_red2.gif La base, le salut gratuit en Jésus Christ, par la foi, n'est pas connu, voire rejeté ; il n'y a pas de distinction réelle entre ceux qui ont la vie de Dieu et ceux qui ne l'ont pas, puisque tous sont censés devenir enfant de Dieu par le baptême number02_red3.gif Sous des apparences d'unité, le catholicisme regroupe des orientations et groupes tout à fait hétérogènes et même opposés ; l'unité est fictive

mark03_question_red.gif « le scandale de nos divisions »?

La souffrance de voir les chrétiens divisés portent certains à rechercher l'unité coûte que coûte - Insistance sur « le scandale de nos divisions » et sur l'idée que le christianisme ne peut prévaloir que s'il est uni

Les divisions sont effectivement un sujet de honte et sont nuisibles au témoignage chrétien
Problèmes : number02_red1.gif Si l'unité est la motivation principale, le suivi de la Parole de Dieu n'est pas possible number02_red2.gif Le courant oecuménique montre régulièrement qu'il ne peut pas présenter une solution autonome autre que se rallier au courant majoritaire catholique number02_red3.gif Pire même, le courant oecuménique va au syncrétisme avec les religions non chrétiennes number02_red4.gif La nature même du témoignage chrétien n'est plus connu

mark03_question_red.gif Accepter la déchristianisation et estimer toutes les religions comme équivalentes

La déchristianisation est un fait en Europe, et dans les pays les plus développés (mais pas partout, car Dieu, dans Sa grâce, permet que la lumière de la vérité se répande ailleurs, y compris dans les pays où il y a une forte opposition)
Problèmes : number02_red1.gif Actes 4:10-12 : « le Nom de Jésus Christ … il n'y a point d'autre nom sous le ciel, par lequel il nous faille être sauvés » number02_red2.gif Le Christ a été rejeté par le monde qui l'a crucifié et n'a pas laissé entendre que le christianisme prévaudrait Jean 15:20-24 - l'évangile est pour le monde entier, mais est haï number02_red3.gif L'image de la parabole de Matt. 12:43-45 - la chambre balayée et ornée, le démon sortant et allant chercher sept collègues plus mauvais et revenant avec eux - montre que l'alternative n'est que l'idolâtrie asservissante et dégradante, ce qui apparait déjà, au moins en germe number02_red4.gif Si Dieu a révélé Ses pensées quant à l'Église, chère au cœur de Son Fils, (et Il l'a fait effectivement dans Sa Parole = la Bible), c'est que ces pensées peuvent être connues et pratiquées. Si les pensées de Dieu ne sont plus connues, il faut revenir à ce qu'Il a donné (Sa Parole = la Bible)

mark03_question_red.gif Nier la décadence de la chrétienté

Espérer en une grande église plus efficace que l'Église catholique : une Église protestante, charismatique ou autre

Les leaders rassemblant des foules abondent en Amérique et ailleurs ; quelques églises progressent fortement en nombre
Problèmes : number02_red1.gif Les éclatements en morceaux continuent partout car, en général, les courants majoritaires ne suivent pas l'Écriture Sainte sur des questions clefs ; or en l'absence de l'Écriture, il n'y a plus de fil conducteur ni de puissance spirituelle number02_red2.gif Certaines églises attirant des foules sont manifestement égarées - Le nombre n'est pas une garantie de qualité number02_red3.gif Le nombre de prêtres, pasteurs, et autres clergymans décroît en général number02_red4.gif Les scandales atteignent beaucoup d'églises

mark03_question_red.gif Joindre une église moderne, moderniste, dans le vent

Facile de trouver des liens sociaux et des contacts agréables. Peu de conflit avec les gens du monde dont les idées se rapprochent
Problème : On suit le monde au lieu de suivre le Seigneur

mark03_question_red.gif Se résigner à l'isolement et à un échec de l'église chrétienne

- Espérer un temps où le Saint Esprit va renverser les tendances

mark03_question_red.gif Reste-t-il une solution biblique, une orientation biblique, ou n'y a-t-il aucune solution ?

Quelques lignes directrices se dégagent de l'enseignement de l'Écriture, spécialement des dernières épîtres.
number02_red1.gif « Jésus Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement » Héb. 13:8 - « Dieu est un Dieu fidèle » 1 Cor. 10:13 - « L'Éternel … est le Rocher, son oeuvre est parfaite… C'est un Dieu fidèle » Deut. 32:4 - « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point » Luc 21:33 - Autrement dit, quand tout vacille ou s'effondre de toutes parts, vous pouvez vous raccrocher à Dieu et à sa Parole qui ne vous feront pas défaut
number02_red2.gif Les dernières épîtres de la Bible et des divers apôtres (2 Timothée pour Paul ; 2 Pierre ; 1 Jean ; Jude) annoncent toutes des temps de la fin fâcheux et désastreux, apparition de l'Antichrist ou des antichrists, écroulement moral, etc.
number02_red3.gif Ces mêmes dernières épîtres, ou les évangiles, recommandent de, ou enseignent que
number02_red3.gifnumber02_red1.gif Retrouver d'autres fidèles pour marcher avec eux selon Dieu 2 Tim. 2:21
Direction du Seigneur pour trouver le lieu de rassemblement qui plait à Dieu [Briem Chr ; 16 Ko] - 2 Tim. 2:22
number02_red3.gifnumber02_red2.gif Poursuivre sans honte un témoignage selon Dieu, avec persévérance et patience (la souffrance est inévitable), diffusion de la Parole de Dieu 2 Tim. 1:8; 2:2, 6, 15; 4:1-2, 17; 1 Pierre 5:9-10;
number02_red3.gifnumber02_red3.gif Maintenir ce qu'on a reçu de Dieu et de l'Écriture 2 Tim. 3:14-17 Ne pas être indifférent au mal ou à l'association avec le mal, ni accepter la neutralité vis-à-vis du mal : 2 Tim. 2v19
number02_red3.gifnumber02_red4.gif Ne pas se laisser troubler par les pires situations Luc 12:4-7, 11, 12, 22-32; 18:1-8
number02_red3.gifnumber02_red5.gif Dieu apprécie et bénit un témoignage fidèle, même faible et humble Luc 12:35-37, 11-12; Matt. 5:10-12; 2 Tim. 4:9-18; 1 Pierre 4:7, 12-19; 5:5; 2 Pierre 3:11
number02_red3.gifnumber02_red6.gif Le monde sans Dieu et l'incrédulité vont à la ruine 2 Pierre 2 et 3; Jude 17-19 - Le croyant attend le retour du Seigneur à chaque instant et reste paisible Jude 20 à 25
number02_red3.gifnumber02_red7.gif Le fidèle peut compter sur une bénédiction et la présence du Seigneur comme aux meilleurs temps de l'Église Apoc. 3:20; Jean 14:23; Matt. 18:20; 28:20; 2 Tim. 4:17
number02_red4.gif Voir des directions et des développements plus précis dans les trois premières rubriques de la présente page - voir rubrique Églises de maisons
Problèmes : Attention quand même, car les pièges sont nombreux (notamment d'écouter des faux prophètes, mais aussi de se croire plus fort que les autres). Le chemin de fidélité ne peut être vécu qu'en marchant soigneusement avec Dieu, constament

Suite de « Quelle orientation chrétienne choisir actuellement ? »

EXEMPLE BIBLIQUE tiré du livre d'Esdras (image et avertissement pour les chrétiens, tirés de la vie du peuple d'Israël, 1 Cor. 10v11 – rien à voir avec l'Aliyah sioniste) : cas du résidu d'Israël revenu en Canaan suite au décret émis par Cyrus. Ils ne sont revenus que environ 43000 (Esd. 2:64) alors qu'ils étaient probablement quelques millions de personnes des tribus de Juda et Benjamin à avoir été déportées par Nebucadnetsar (cf 2 Chr. 14v8 où l'armée de Juda Benjamin comprenait 580.000 hommes). Le décret de Cyrus les incitait à rentrer dans leur pays de Canaan, ou plutôt, de manière plus exacte (Esd. 1v3) « à monter à Jérusalem, qui est en Juda, et à bâtir la maison de l'Éternel, le Dieu d'Israël (lui est Dieu), à Jérusalem ». Selon Deutéronome 12, il n'y avait qu'un seul lieu où Dieu voulait « faire habiter son Nom », un seul lieu où on pouvait rendre culte normalement.

Dans leur lieu d'exil, au moment de ce décret de Cyrus et d'un point de vue humain, les gens étaient en face de ce retour possible en Canaan. Comment se présentait le choix personnel à faire ? Comment le problème se posait-il ?

1ère option, 1er argument : suivre la majorité. Il est évident que la majorité est restée dans leur pays d'exil, et n'est pas revenue. Suivre la majorité, c'était rester en exil.
2 ème option, 2 ème argument : faire prévaloir l'unité du peuple ; ceci se rattache au cas précédent ; la majorité restant en exil, ceux qui revenaient en Canaan pouvaient être accusés de diviser le peuple de Dieu. Pour ne pas diviser, il fallait rester en exil.
3 ème option, 3 ème argument : ne pas briser les liens familiaux, suivre les traditions familiales. Pour maintenir l'unité des familles et maintenir leurs traditions, il fallait rester en exil où restaient la majorité des familles.
4 ème option, 4 ème argument : pourquoi aller dans une ville en ruine comme Jérusalem ? pourquoi user son énergie à faire renaître un pays dévasté alors que l'on pouvait être utile dans le pays d'exil, auprès de son peuple et des siens, dans un pays et des villes en bon état ?

On voit qu'aucun de ces raisonnements ne prend en compte la soumission à la Parole de Dieu, et ils conduisent tous à à rester en exil et à refuser le retour en Canaan. À l'inverse, on voit bien d'après les livres d'Esdras et Néhémie, que les hommes de foi ayant compris la pensée de Dieu ont eu à coeur de revenir en Canaan. Dans la réalité, et contrairement aux apparences, c'étaient justement ceux-ci qui favorisaient l'unité (1 er argument), qui agissaient contre la division du peuple de Dieu (2 ème argument), qui agissaient en faveur des liens familiaux (3 ème argument), qui dépensaient utilement leur énergie (4 ème argument).

Pour le temps d'aujourd'hui, l'exil du peuple est l'image de la dispersion des chrétiens parmi les multiples dénominations et organisations des hommes. Tous les raisonnements qui se basent sur des considérations purement humaines conduisent à y rester.
À l'inverse, la foi qui s'appuie sur la Parole de Dieu peut faire confiance à Dieu, qu'Il bénira le choix de suivre le simple rassemblement autour du Seigneur selon Sa Parole, sans organisation humaine et dans la seule direction de l'Esprit Saint. Ils travaillent pour la vraie unité, ils ne divisent pas, ils agissent pour le bien des familles et ils dépensent utilement leur énergie.