Visions et rêves : ce qu'on trouve dans l'Écriture

Dans l'Ancien Testament on trouve à bien des reprises des visions et des rêves, et on trouve aussi, surtout dans la Genèse, Dieu parlant directement aux hommes. Ceci convenait à un temps où la révélation de Dieu était loin d'être complète. Les visions ont aussi été des formes de prophétie, et les prophètes ne savaient souvent pas quand et à qui se rapportait leur prophétie (1 Pierre 1:10-12).

Le grand rôle des songes et des visions dans Daniel est dû à ce que tout l'ordre établi par Moïse pour Israël apparaissait renversé à cause de la destruction de Jérusalem et de la déportation du peuple à Babylone (ou précédemment en Assyrie) ; il était important que Dieu donne à nouveau des assurances aux fidèles en rapport avec le futur, soit le leur, soit des nations. Daniel avait reçu de Dieu toute sagesse et instruction, et de l'intelligence en toute vision et dans les songes (Dan. 1:17) et malgré cela on le voit supplier Dieu pour connaitre des visions et leur interprétation (Dan. 2:18 & 7:16 & 8:15-19).

Éz. 12:21-25 Le peuple voulait des visions alors qu'il n'y en avait plus. Or Dieu ne donne plus de visions quand on est dans le temps où Il exécute les visions précédentes en envoyant les châtiments mérités. — Le besoin n'est pas celui de nouvelles visions, mais d'étudier la Parole de Dieu pour discerner le caractère moral de notre temps et les châtiments qu'un tel état mérite.
Éz. 12:26-28 La Parole donne des enseignements pour ce discernement du temps et des voies de Dieu, mais l'incrédulité prétexte qu'il s'agit de visions pour un temps lointain

Dans le Nouveau Testament, on trouve des visions pour des révélations entièrement nouvelles et de conséquences lourdes : Zacharie pour la naissance de Jean Baptiste précurseur du Seigneur (Luc 1:22) – La transfiguration sur la montagne donnant une vision du royaume de Dieu, elle est appelée vision (Matt.17:9) – Ananias à l'origine du ministère de Paul, voit une vision et entend la voix du Seigneur (Actes 9:10,12) – Corneille et Pierre ont une vision en rapport avec l'ouverture de l'évangile aux non-Juifs (Actes 10:3 et suiv. et 10:17,19 & 11:5 – Paul eut une vision sur le chemin de Damas, à l'origine de sa conversion et de son ministère (Actes 26:19), et il a eu d'autres visions et révélations dont il préfère ne pas parler (2 Cor. 12:1). L'Apocalypse est presque en entier une vision pour Jean (Apoc. 1:11 & 9:17).

Il faut bien noter que le Nouveau Testament ne suggère jamais de faire attention à nos rêves, ni de les raconter à autrui pour les influencer. Nulle part il est dit que nous avons à nous attendre à des visions , mais par contre il y a beaucoup d'insistance pour que nous nous souvenions des paroles des apôtres, de la Parole de Dieu (Actes 20:27-32 & 1 Cor. 4:17 & 2 Thes. 2:15 & 2 Pierre 3:1-2 & 1 Jean 4:6 & Jude 17, etc.). Nulle part il n'est suggéré de raconter nos songes (= rêves) et encore moins de les comprendre au moyen de théories profanes, même revêtues d'un manteau à coloration biblique.

Les rêves prophétiques sont interprétés par Dieu ou par un ange du Seigneur.

Si nous avions des visions, il faudrait être en mesure d'avoir la preuve certaine qu'elles sont de Dieu, car elles peuvent tout à fait avoir d'autres origines :