Vrais et Faux Prophètes :

Quelques éléments de comparaison

Bibliquest


1 - Faux prophètes

Un prophète, sous la loi de Moïse, était considéré comme faux si une seule prophétie ne s’accomplissait pas. La sanction était la mort selon cette loi (Deut. 18:20 ; Jér. 28:9).


Le propre des faux prophètes est d’annoncer que tout ira bien (Jér. 28:3, 11 ; 6:13-14 ; 8:10-11 ; 1 Rois 22:11-12) et que le jugement de Dieu n’aura pas lieu. Ils ne travauillent pas pour le bien du peuple de Dieu (Ézéc. 13)


On les écoute volontiers (Mich. 2:11).

  • Ils s’opposent méchamment, et éventuellement par la violence, aux vrais prophètes (1 Rois 22:24 ; Jér. 1:17-19 ; 26:11 ; 29:26).
  • Ils sont beaucoup plus nombreux que les vrais prophètes (1 Rois 22:6).
  • Ils sont conduits par des démons = esprits de mensonge (1 Rois 22:19-23).
  • Les faux prophètes sont la source principale de corruption (Jér. 23:15).
  • 2 - Vrais prophètes

    Le vrai prophète a des paroles qui, venant de l’Éternel, sont conformes à la Parole de Dieu = Bible, et ne la contredisent pas (Ésaïe 8:20).


    Le vrai prophète est aussi manifesté par la pureté de sa conduite et l’absence de mal, contrairement au faux prophète qui ne craint pas de se mêler aux désobéissants et à se livrer à la corruption éhontée (1 Rois 13 ; 2 Pierre 2:2). Le vrai prophète cherche à mettre les consciences en rapport avec Dieu (à se juger soi-même).


    Il y aujourd’hui des faux prophètes comme autrefois en Israël (2 Pierre 2) ; ce chapitre montre leur corruption, leur insoumission à Christ qui est Seigneur et maître ; cf aussi Jér. 23:14


    Les vrais prophètes :

    3 - Situation aujourd’hui

    Voir article sur la puissance en rapport avec les dons.

    Un sujet du plus haut intérêt à méditer est d’identifier les faux prophètes parmi les porte-parole des idées (religieuses ou civiles) de notre temps.