Traductions de mots ou versets particuliers

La plupart des textes présentés ici sont des citations prises dans les ouvrages de JND (Darby) (Nouveau Testament français de 1872 et anglais de 1871 surtout), et WK (William Kelly), et éventuellement d’autres auteurs.


Amour

À propos de 3 - Jean 6 : Pour parler de l’amour chrétien, l’Esprit de Dieu a utilisé un mot qui, dans la bouche d’un païen, avait une portée de sensualité, et Il lui a donné un sens béni et saint, en le christianisant et le sanctifiant pour toujours.


Pour : dia – anti - uper — dia, anti, uper

Matthieu 23:14

Verset présent dans le Texte Reçu et la version anglaise autorisée du roi Jacques (KJV), mais omis dans la traduction J.N. Darby (les trois versets omis de la sorte sont Matt. 23:14 ; Actes ; 8:37 ; 15:34).


Note de JND (NT anglais de 1871) :

Ce verset est présent dans E D Q S etc. et les versions Syrr Memph, mais il est absent des manuscrits À BDLZ 1 33 et de la version Am


Note de WK (Exposés introductifs aux évangiles p. 110-111) : les plus anciens manuscrits (Vatican, Sinaï, Cambridge de Bèze, L de Paris — C est défectueux comme les Alexandrins), et le Rescrit de Dublin omettent ce v. 14, qui peut avoir été copié de Marc 12:40 et Luc 20:47. Cette suppression laisse une série complète de 7 malheurs.


Actes 8:37

« Et Philippe dit : Si tu crois de tout ton cœur, [cela] est permis. Et répondant, il dit : Je crois que Jésus Christ est le Fils de Dieu ».

Verset présent dans le Texte Reçu et la version anglaise autorisée du roi Jacques (KJV), mais omis dans la traduction J.N. Darby (les trois versets omis de la sorte sont Matt. 23:14 ; Actes ; 8:37 ; 15:34).


Note de JND (NT anglais de 1871) :

Ce verset est absent des manuscrits À ABCHLP 13 31 61 et des versions Am Syrr Memph et de beaucoup d’autres.


Note de WK au ch. 8 dans « An exposition of the Acts of the Apostles » [2° Ed. 1914 ; 3° Ed. 1952] :

Les grandes autorités À ABCHLP, ainsi que de plus de 80 manuscrits à lettres minuscules (cursives), les copies latines les plus anciennes, les traductions syriaque Peschito, Sahidique, Memphitique — sauf le manuscrit 35 de Laud, ne contiennent pas le verset 37. Ce verset parait aussi illégitime sur la base de preuves internes. La mention du « Fils de Dieu » aurait été une étape d’avancement surprenant, comme nous ne le voyons qu’en Saul au ch. 9 v. 20, mais ici, elle parait déplacée aussi bien au vu de l’ignorance de l’eunuque éthiopien, qu’au vu du développement de l’histoire. C’est une interpolation intervenue assez tôt. On ne s’étonne pas que ceux qui sont capables d’un tel acte, aient aussi manqué d’appréhender spirituellement la vérité, et qu’ils aient dépassé la borne.


Romains 3:22

« [la] justice, dis-je, de Dieu par [la] foi en Jésus Christ envers tous, et sur tous ceux qui croient » (Romains 3:22)


Cette traduction par J.N. Darby est importante car elle montre que le salut de Dieu est offert à tous les hommes, mais que n’en profitent que ceux qui croient.

Plusieurs traductions disent plus courtement : « la justice de Dieu par la foi en Jésus Christ pour tous les croyants », comme par exemple la traduction du Nouveau Testament interlinéaire de Maurice Carrez, la TOB, la Bible en français courant.

Les manuscrits À A B C P, et la version memphitique omettent « et sur tous ». Les manuscrits D E F G K L 17 37 et presque tous les Am contiennent ces mots.

1.1.1.1.1.1.1.1 La version autorisée (anglaise) du Roi Jacques contient aussi ces trois mots.


Actes 15:34

Verset présent dans le Texte Reçu et la version anglaise autorisée du roi Jacques (KJV), mais omis dans la traduction J.N. Darby (les trois versets omis de la sorte sont Matt. 23:14 ; Actes ; 8:37 ; 15:34).


Note de JND (NT anglais de 1871) :

Ce verset est présent dans les manuscrits C D et 13, mais il est absent de À ABEHLP 31 61 et des versions Am Syrr


Note de WK (Bible Treasury 13:336) : le verset 34 n’est plus retenu par aucun critique notable, car il n’apparaît pas dans À ABEHLP, et environ 60 manuscrits à lettres minuscules, etc.


* * *


2 - PRINCIPAUX MANUSCRITS

2.1 - Manuscrits à lettres Onciales (ou majuscules)


Désignation

Appellation
(manuscrit dit…)

Date (siècle)

Contenu

Localisation (1872)

À

du Sinaï

tout le NT

Petersbourg

A

alexandrin

presque tout le NT

Londres

B

du Vatican

presque tout le NT

Rome

B

du Vatican

Apocalypse

Rome

C

d’Ephrem

5/8 du NT

Paris

D

Cantabrigiensis

les Évangiles et une grande partie des Actes, avec traduction latine

Cambridge (don de de Bèze à)

D

Claromontanus

treize lettres de Paul, avec traduction latine

Paris

E

Basileensis

les Évangiles, avec des lacunes

Bâle

E

Laudianus

les Actes, à peu près entiers, avec traduction latine

Oxford

E

Sangermanensis

10° ou 11° siècle

les Lettres de Paul, copie de D, Claromontanus

Peters-bourg

F

Boreeli-Batavi

les Évangiles, avec des lacunes

Utrecht

F

Augiensis

les Lettres de Paul, grec-latin

Cambridge

G

Harlejanus

9° ou 10°

les Évangiles, avec des lacunes

Londres

G

Boernerianus

partie des Lettres de Paul, grec-latin

Dresde

H

Seiddelii

9° ou 10°

partie des Évangiles

Hambourg

H

Mutinensis

fragments des Actes

Modène

H

Coislianus

fragments des Lettres de Paul

Petersbourg, Paris

I ou II

Fragmenta Palimps. Tischendorf

5° ou 7°

fragments des Évangiles, des Actes, et des Lettres de Paul

Peters-bourg

K

Cyprius

les Évangiles

Paris

K

Mosquensis

les Épîtres catholiques

Moscou

L

Regius

les Évangiles, à peu près entiers

Paris

L

Angelico-Romanus

les Actes et les Épîtres catholiques (autrefois G, Boerner) et les Lettres de Paul

Rome

M, S, U, V, P


9° et 10°

les Évangiles


D

Sangallensis

les Évangiles, avec traduction latine interlinéaire


L


9° ( ?)

Luc et Jean


N, O, P, Q, R, T, X, Y, Z, G, Q, X



fragments des Évangiles



manuscrit publié par Tischendorf et emprunté de l’archimandrite russe Porphyrius

6° et 9°

Actes, Épîtres, Apocalypse



2.2 - Manuscrits à lettres minuscules (cursives) cités dans cet article

1 (évangiles) : manuscrit du 10° siècle (ou plus tard selon Burgon), à Bâle. Contient tout le Nouveau Testament, sauf l’Apocalypse, mais selon Tregelles, il n’est important que dans les évangiles.

33 (évangiles) -13-17 : le manuscrit Colbert à Paris du 11° siècle contient quelques-uns des prophètes, et tout le Nouveau Testament sauf l’Apocalypse. Il est noté comme 33 pour les évangiles, 13 pour les Actes et les épîtres générales et 17 pour les épîtres de Paul.

61: Ce manuscrit des Actes et des épîtres de Paul date de 1044 ; il a été collationné indépendamment par Tischendorf, Tregelle et Scrivener.

69 (évangiles) -31-37-14 : manuscrit du 14° siècle à Leicester ; il contient tout le Nouveau Testament, avec quelques lacunes. Il est noté 69 pour les évangiles, 31 pour les Actes et les épîtres générales, 37 pour les épîtres de Paul et 14 pour l’Apocalypse


2.3 - Versions anciennes

L’ancienne version LATINE (assez improprement appelée ITALA), du second siècle, en manuscrits, la plupart des 5° et 6° siècles, savoir : a (Vercelli), et b (Verone), tous les deux édités par Bianchini ; c (Colbert-Paris) édité par Sabatier ; d (Cantabr) Le texte latin de D (Cod. Bezae) de valeur médiocre ; celui de D (Cod.Claramont.) est important ; f (Brescia = Brix) édité par Bianchini, un texte révisé, révision italienne d’un texte plus ancien ou d’un texte latin d’Afrique ; ff1 et ff2 (Corbeiensis), le premier contenant Matthieu et Jacques, le second contenant les évangiles à peu près en entier ; i (Vienne) contient des parties de Marc et de Luc ; k (Turin = Taur.) fragments de Matthieu et Marc ; m (Spec.) texte latin du “Speculum” du cardinal de Mai ; q (Munich = Monac.) fragments des évangiles ; s (Vienne) fragements des Actes et des épîtres générales.

Et encore :

Palat. Vindob. - Petrop. - Sangerm. - (Clarom.) Vatic. - Vindob. - (Bobb.) Taur. - Rhedig. Vratislay, - Vatic. - Sangall.

La version LATINE ultérieure : La version de Jerome dans le Codex Amiatinus du 6° siècle (Am), édité par Tregelles à Florence en 1845. La VULGATE (Vulg) est le texte de Jérome, datant du 6° siècle, qui a été graduellement corrompu par les copies et révisé sous le pape Sixte V en 1590, et corrigé et autorisé par Clement VIII en 1592-1598.

La version SYRIAQUE d’une partie des Évangiles, découverte par le Dr. Cureton, de date fort ancienne ; - la version SYRIAQUE dite PESHITO, du 2° siècle.

Les Versions THÉBAÏQUE (Theb) (dialecte de Haute Égypte) ou SAHIDIQUE (Sah), de la fin du 2° siècle ; MEMPHITIQUE (Memph) (dialecte de basse Égypte) ou COPHTE, du 3° siècle.

La version GOTHIQUE, de la fin du 4° siècle.

Les versions ÉTHIOPIENNE, et ARMÉNIENNE, de vers le 5° siècle.


2.4 - PRINCIPAUX PÈRES GRECS et LATINS dans les écrits desquels se trouvent des citations de l’Écriture.

Les dates données sont celles de leur mort.

2.4.1 - 1°, 2°, 3° siècles

Pères grecs : CLÉMENT de Rome ; IGNACE (Antioche ) ; POLYCARPE (Smyrne) ; JUSTIN MARTYR (Rome) ; THÉOPHILE (Antioche) ; IRÉNÉE (Lyon) ; CLÉMENT, ORIGÈNE, et DENYS (Alexandrie) ; HIPPOLYTE (Rome)

Pères latins : TERTULLIEN, et CYPRIEN (Carthage).


2.4.2 - 4°, 5 siècles

Pères grecs : METHODIUS (Olympe et Tyr) ; EUSÈBE (Césarée) ; ATHANASE 373 (Alexandrie) ; BASILE 379 (Césarée) ; ÉPHREM (Édesse), qui écrivait en syriaque ; CYRILLE (Jérusalem) ; ÉPIPHANE (Chypre) ; GRÉGOIRE de Naziance (Constantinople) ; GRÉGOIRE de Nysse ; CYRILLE (d’Alexandrie) ; CHRYSOSTÔME (Constantinople) ; THÉODORET (Cyr).

Pères latins : LACTANCE ; HILAIRE (Poitiers) ; LUCIFER (Cagliari) ; AMBROISE (Milan) ; HILAIRE, le diacre(Rome) ; JÉRÔME (Rome et Palestine) ; AUGUSTIN (Hippone) ; RUFIN (Aquilée et Jérusalem) ; FULGENCE (Ruspina) ; SEDULIUS.


2.4.3 - 6° siècles

Pères grecs : HESYCHIUS (Jérusalem) ; ANDREAS (Cappadoce).

Pères latins : CASSIODORE ; PRIMASIUS.


2.4.4 - 7°, 8° siècles

Pères grecs : ANDREAS (Crète) ; JEAN DAMASCÈNE

Pères latins : BÈDE, le vénérable, (Angleterre).


2.4.5 - 9°, 10° siècles

Pères grecs : OECUMENIUS ; THÉOPHYLACTE ; EUTHYMIUS